Profitez de vos vacances pour optimiser votre charge mentale

Jean-Louis Muller, publié le , mis à jour à

© Getty Images

© Getty Images

 Interrompons momentanément la série de billets sur les critères d’excellence en communication pour un sujet estival.

Vous pensez, à juste titre , que votre rôle manager consiste essentiellement à créer de la valeur :

  •  rentabiliser et optimiser les prestations de votre service,
  •  faire progresser votre équipe,
  • trouver et faire trouver des astuces innovantes pour améliorer les produits, les services et l’organisation du travail,
  • orienter vos équipes vers la satisfaction des clients externes et internes,
  • vous assurer de la notoriété et de l’attractivité de votre service et de vos projets…

Autant d’activités pro-actives éligibles à votre charge mentale légitime.

Mais vous fonctionnez souvent en mode réactif : 

  • gérer des incidents et des non conformités,
  • traiter les griefs et les problèmes personnels de vos collaborateurs,
  • faire face aux inadéquations entre compétences requises et compétences réelles de vos équipiers, 
  • se battre pour obtenir des moyens dans un contexte de rareté des ressources,
  • s’occuper des tracasseries administratives et des lenteurs bureaucratiques…

Autant d’activités générant une surcharge mentale.

Quand le mode réactif l’emporte sur le mode pro-actif, il est temps de prendre du recul et se ressourcer. Profitez des vacances pour faire un sas vous permettant de reprendre la main sur vos activités importantes à la rentrée. Je vous livre à cet effet trois conseils pratiques.

Clôturez vos dossiers et problèmes avant de partir.

Le cerveau n’a de cesse que d’achever les charges mentales ouvertes et en cours. Si vous avez un problème non résolu en tête avant de partir, vous ne pouvez vous empêcher d’y penser. Donc :

  • videz et classez les messages de votre boite de réception afin qu’elle soit vide la veille de votre départ,
  • traitez les problèmes en cours avant votre départ,
  • rangez votre bureau et classez les documents et dossiers,
  • confiez à un ou deux collaborateurs de confiance le traitement des problèmes en attente. 

Limitez à l’essentiel vos liens avec votre entreprise.

Un bon moyen de se cacher les vacances consiste à rester connecté sur votre boite mail et votre smartphone. De surcroit, si vous avez dit à vos collaborateurs : « vous pouvez me joindre jour et nuit » , ils vont vous obéir. Donc :

  • regroupez la consultation de vos mails et appels professionnels sur une seule période de 45 minutes par jour, si possible en fin d’après midi,
  • procurez vous un téléphone mobile dont le numéro est exclusivement connu par un collaborateur de confiance,

Prenez soin de vous.

Apres une année d’intense activité vous êtes probablement addict à l’adrénaline et l’endorphine qui sont certes stimulantes, mais sources de stress à trop haute dose.

Si vous tenez absolument cette excitation pratiquez des activités extrêmes de type parachute ascensionnel, saut à l’élastique , ski nautique, squash, spéléologie…

Si au contraire vous voulez vous  désintoxiquer, pratiquez des activités lente privilégiant l’endurance à l’intensité : randonnée, natation, bicyclette , golf, lecture, concerts… 

Privilégiez aussi les jeux avec vos enfants et des moments d’intimité avec votre conjoint(e). 

Et puis diagnostiquez votre propension à avoir une charge mentale trop lourde pour un seul être. Vos ennemis internes sont en effet « Le perfectionnisme » ,« Le contrôlisme » , « L’héroïsme », « la peur du pire ou de rater », « se dépêcher », « se sentir responsable de tout. »

 

AILLEURS SUR LE WEB

Contenu proposé par Taboola

Commentez cet article

Votre commentaire sera publié directement et modéré a posteriori. En publiant vous acceptez la charte des commentaires

Aucun commentaire

A propos de l’auteur


Jean-Louis Muller

Expert auprès de Cegos, leader européen du conseil et de la formation au management , Jean-Louis Muller intervient sur les offres internationales « Leadership » , « Change » et « Time » ainsi que du développement de la multimodalité. Il accompagne des équipes dirigeantes lors des transformations de leurs entreprises ou de leurs organisations publiques. Il contribue à la diffusion des démarches sytémiques auprès des managers et chefs de projets.

En parallèle, il est chargé de cours à l’université Paris 9 Dauphine où il conçoit et anime deux modules du Master Management Global.

Auteur de nombreux ouvrages, il dirige également depuis sa création en 1998, la collection « guides pratiques Cegos » chez ESF éditeur.

Il a coordonné le « guide du management et du leadership » paru récemment chez RETZ.

A propos de l'auteur

Commentaires récents

S'abonner au flux de ce blog

[De quoi s'agit-il?]

Retour vers le haut de page