Regrouper, morceler, glisser.

Jean-Louis Muller, publié le , mis à jour à

AF573834-17C9-4CFC-89F3-D1DE428BF640

Abordons maintenant le quatrième talent : changer de méthode lorsque celle appliquée ne fonctionne pas. Pour le développer, il convient d’exercer votre agilité intellectuelle, votre flexibilité comportementale et vos doutes.

Commençons par un entrainement ludique consistant à regrouper, morceler et glisser.

Choisissez à cet effet un partenaire parmi vos proches ou collègues. Quel est la règle du jeu ?

Prenons par exemple le terme MAISON.

Votre partenaire  lève la main vers le haut, vous regroupez. C’est à dire trouver des termes incluant maison : habitat, logement, lieu de vie…

S’il baisse la main , vous morcelez en trouvant des sous catégories incluent dans maison : fenêtre, porte, toit, perron…

Avec sa main faisant un mouvement transversal, vous glissez en employant des mots équivalents à maison : tente, igloo, immeuble, cabane…

Le plus rapidement possible.

Commencez par vous entrainer avec des objets : robe, ordinateur, autobus… puis compliquez l’’exercice en partant de concepts : amour, paix, bonheur, malheur…

Et bien sûr en variant les directions : haut, coté, bas ; puis coté, bas, haut; et ainsi de suite.

Vous serez alors un expert du passage « du coq à l’âne. » 

Illustrons ces techniques avec des exemples réels :

Regrouper.

Un chef de projet dont vous êtes responsable pénètre affolé dans votre bureau. Il vous assène en vrac : « Le projet prend du retard, certains intervenants ne coopèrent pas entre eux, d’autres prennent des arrêts maladie, les réunions s’éternisent et ne commencent jamais à l’heure, il y a de nombreux bugs informatiques, je passe mon temps à courir après les évènements… » 

Il morcelle en nombreux exemples sa réalité, ce qui produit une masse énorme de problèmes à traiter.

Votre valeur ajoutée face à ce morcellement est d’opérer un regroupement. Par exemple :  « quel est ton objectif lorsque tu me dis tout cela? » ou « quels points devrions nous traiter en priorité pour que les autres s’améliorent? »

Le regroupement consiste à orienter la pensée vers une synthèse plus mobilisatrice que de courir après plusieurs lièvres à la fois.

Morceler.

Vous pouvez aussi être confronté à la situation inverse. Par exemple : « Il y a un problème de motivation dans le projet que je supervise. » 

Dans ce cas, le chef de projet fait un regroupement trop synthétique. Posez lui des questions lui permettant de morceler son appréciation : « Peux tu me donner trois exemples ? » ou « quels sont les critères qui corroborent ton appréciation? »

Glisser.

Il s’agit de faire trouver des solutions par l’intéressé en l’invitant à se décaler de sa posture actuelle. Par exemple :

  • « Si tu étais expert en management de projets quels conseils donnerais-tu à un chef de projet qui vivrait les mêmes difficultés? »
  • ou : « Si tu avais un nouveau projet à manager, que ferais-tu d’autre que sur le projet en cours? »
  • ou : « Si tu avais une baguette magique, que ferais-tu ? »

Dans les exemples ci dessus, vous aidez vos collaborateurs à regrouper, morceler et glisser. Vous pouvez aussi vous auto-prescrire ces méthodes.

Appliquez ces trois techniques pendant les quinze prochains jours. Vous pouvez témoigner et poser des questions dans l’espace commentaires du blog.

 

AILLEURS SUR LE WEB

Contenu proposé par Taboola

Commentez cet article

Votre commentaire sera publié directement et modéré a posteriori. En publiant vous acceptez la charte des commentaires

Aucun commentaire

A propos de l’auteur


Jean-Louis Muller

Expert auprès de Cegos, leader européen du conseil et de la formation au management , Jean-Louis Muller intervient sur les offres internationales « Leadership » , « Change » et « Time » ainsi que du développement de la multimodalité. Il accompagne des équipes dirigeantes lors des transformations de leurs entreprises ou de leurs organisations publiques. Il contribue à la diffusion des démarches sytémiques auprès des managers et chefs de projets.

En parallèle, il est chargé de cours à l’université Paris 9 Dauphine où il conçoit et anime deux modules du Master Management Global.

Auteur de nombreux ouvrages, il dirige également depuis sa création en 1998, la collection « guides pratiques Cegos » chez ESF éditeur.

Il a coordonné le « guide du management et du leadership » paru récemment chez RETZ.

A propos de l'auteur

Commentaires récents

S'abonner au flux de ce blog

[De quoi s'agit-il?]

Retour vers le haut de page