Savez vous naviguer entre plusieurs contextes ?

Jean-Louis Muller, publié le , mis à jour à

sortirdulot-copy

Lorsqu’un amateur de musique classique vante la version chantée par Bowman du Stabat Mater de Vivaldi à l’un de ses amis, lui aussi amateur de musique baroque , ils sont dans un contexte symétrique. Idem entre un médecin urgentiste invitant un interne à poser une sonde endotrachéale à un blessé ou deux linguistes s’accordant sur la disponibilité sémantique des concepts.

Tous se comprennent aisément car ils partagent le même contexte. Les idées, méthodes et mots sont précisément codifiés. En d’autres termes, lorsqu’un expert parle avec un expert de son domaine, ils entretiennent des relations symétriques. Chaque domaine d’expertise produit des codes et des normes. Lorsqu’ils sont en désaccord ou en conflit, ces connaisseurs partagent néanmoins des références communes. En dialoguant, chacun peut ainsi approfondir ses connaissances et expertises. L’ennui, avec les adeptes des contextes symétriques, c’est qu’ils deviennent très vite fermés sur eux mêmes et parfois sectaires. Par exemple tel connaisseur de la musique baroque qui va considérer que le rap est une musique de dégénérés ou l’amateur de la peinture sacrée de la renaissance qui juge l’art non figuratif décadent. Enceints de certitudes et de jugements à l’emporte pièce, ils restent enfermés dans leurs spécialités. J’invite les experts à comprendre avant de se faire comprendre. 

C’est pourquoi, tout en conservant ses modèles d’expertises, pour apprendre et coopérer avec les autres, il convient de s’adapter à plusieurs contextes. Par exemple :

  • Gouter des plats différents de vos habitudes alimentaires , importés de plusieurs régions de France et du monde.
  • Aller voir des expositions et écouter des musiques inédites pour vous.
  • Vous intéresser aux activité de vos enfants qui n’existaient pas lorsque vous étiez jeunes.
  • Observer les évènements géopolitiques ou sociaux sous plusieurs angles de vue, en particulier les logiques des différents acteurs concernés.
  • Si vous êtes croyant, dialoguer avec des athées et des agnostiques pour comprendre leurs choix, et réciproquement si vous êtes athée.
  • Voyager à l’étranger.
  • Lire des journaux de différentes sensibilités.
  • Mettre votre machine à juger en veilleuse et lui préférer votre machine à comprendre d’autres logiques que les vôtres.

 

« Quand on est à rome, on fait comme les romains. » Illustrons cet adage.

Vous êtes invité chez un client espagnol qui sert la salade dans un plat commun et chacun des convives se sert dans le plat. Servez-vous avec eux. Vous  allez négocier un prêt dans une grande banque, portez un costume gris ou bleu marine.Vous devez présenter un rapport à votre directeur financier, présentez-lui un tableau avec des chiffres. Vous devez représenter votre entreprise chez un constructeur automobile, louez une voiture de sa marque.

Cette capacité a surfer sur plusieurs contextes est une compétence recherchée dans les entreprises ou le travail est par essence coopératif, multiculturel, à distance et asynchrone. Et dans la vie quotidienne, cela vous permet d’accroitre vos réseaux relationnels et d’apprendre en permanence au lieu de vous enkyster dans vos routines.

 

AILLEURS SUR LE WEB

Contenu proposé par Taboola

Commentez cet article

Votre commentaire sera publié directement et modéré a posteriori. En publiant vous acceptez la charte des commentaires

5 commentaires

Clément

Article très bien écrit. S’ouvrir et ouvrir son esprit aux autres, un sujet tellement d’actualité dans la société actuelle…


Répondre

    Avatar de Jean-Louis Muller

    Jean-Louis Muller

    @Clément : oui, et pas seulement au travail


    Répondre

François BALTA

« comprendre avant de se faire comprendre…  » tout à fait d’accord avec toi, Jean-Louis, et c’est ce qui permet de s’occuper à autre chose que juger. On parle souvent de « suspendre tout jugement », mais comme l’esprit a besoin d’être occupé, il faut l’orienter vers une autre tâche… Cordialement…


Répondre

    Avatar de Jean-Louis Muller

    Jean-Louis Muller

    Oui
    Invitons à voir et aller ailleurs
    Amitiés Francois


    Répondre

Avatar de Jean-Louis Muller

Jean-Louis Muller

Bonjour
Vous synthétisez à souhait l’idee principale de mon article.
Merci et cordialement


Répondre

A propos de l’auteur


Jean-Louis Muller

Expert auprès de Cegos, leader européen du conseil et de la formation au management , Jean-Louis Muller intervient sur les offres internationales « Leadership » , « Change » et « Time » ainsi que du développement de la multimodalité. Il accompagne des équipes dirigeantes lors des transformations de leurs entreprises ou de leurs organisations publiques. Il contribue à la diffusion des démarches sytémiques auprès des managers et chefs de projets.

En parallèle, il est chargé de cours à l’université Paris 9 Dauphine où il conçoit et anime deux modules du Master Management Global.

Auteur de nombreux ouvrages, il dirige également depuis sa création en 1998, la collection « guides pratiques Cegos » chez ESF éditeur.

Il a coordonné le « guide du management et du leadership » paru récemment chez RETZ.

A propos de l'auteur

Commentaires récents

S'abonner au flux de ce blog

[De quoi s'agit-il?]

Retour vers le haut de page