Comment vivre à la fois des relations spontanées, naturelles et efficientes ?

Jean-Louis Muller, publié le , mis à jour à

5D6CA212-D568-4C76-BC1C-F85810E0A377

Que se soit en mode projet ou en mode hiérarchique, votre mission managériale consiste à orienter vos équipes vers les meilleurs résultats aux moindres coûts. A cette fin, vous informez, communiquez, influencez, écoutez, encouragez…Une grande part de votre temps est consacré aux relations humaines. Elles sont « mammifères » en réunions, entretiens, et discussions impromptues… Elles sont distantes , virtuelles , et parfois asynchrones par messagerie électronique, téléphone, vidéo conférences… Sans relations avec les autres , vous ne pouvez pas superviser vos projets ; noyé dans un maelström de relations, vous ne pouvez pas discerner quelles sont les informations pertinentes.

C’est pourquoi, tout en préservant une part de spontanéité, sachez ce que vous voulez avant d’entamer et d’entretenir des relations efficientes et sereines.

A « froid » avant les rencontres :

  • Quel est l’objectif de la séquence à venir ?
  • Quel temps à lui consacrer ?
  • Quel ton veux-je susciter ? Enthousiasme, prudence, inquiétude, engagement, créativité, changement…
  • Quels sont les critères qui me feraient dire :  « j’ai obtenu ce que je veux » ?

Pendant les séquences relationnelles :

  • Rappeler l’objectif en cas de diversion, de discrétion et d’ensablement
  • Soigner les phase de transition : « nous avons traité ces points, abordons maintenant les suivants. »
  • En cas, d’attaque verbale, d’insulte, de comportement inattendu ou surprenant, de tentative de déstabilisation, de critique en public, d’une formulation alambiquée ou ambiguë, d’une demande pas claire, de moquerie en public, de chantage…Respirez lentement, regardez dans les yeux votre ou vos interlocuteurs, et posez la question :« quel est votre objectif ? » ou « quelle est votre intention ? »
  • Conclure par les points d’accord et des désaccord, des points non traités et des contributions de chacun avant la prochaine rencontre.

Après chaque séquence :

  • Evaluer les résultats de la séquence relationnelle : « par rapport à l’objectif que je visais, où en suis-je ? »
  • Et maintenant que j’ai obtenu, ou pas, les résultats attendus : « Que veux-je ? Et comment je vais m’y prendre pour obtenir ce que je veux ? »

Les conseils ci dessus concernent les relations humaines utilitaires contribuant à la réussite des projets professionnels. Vous pouvez « baisser la garde » et être spontané et naturel lors des rituels et passe-temps relevant des bonnes relations humaines.

AILLEURS SUR LE WEB

Contenu proposé par Taboola

Commentez cet article

Votre commentaire sera publié directement et modéré a posteriori. En publiant vous acceptez la charte des commentaires

2 commentaires

RelationsPositives

Pour réussir dans ce genre de situations difficiles, mieux vaut être préparé. Une bonne manière de se préparer est de travailler son développement personnel au quotidien. An faisant ainsi, nous avons de très grandes chances de développer notre charisme, être plus épanoui, et ainsi être beaucoup plus à l’aise dans nos rencontres et nos relations avec les autres. Aller dans ce sens au quotidien développe aussi sa confiance en soi ce qui permet d’affronter les situations difficiles avec beaucoup plus de facilité.


Répondre

Isa

Merci ! C’est très intéressant


Répondre

A propos de l’auteur


Jean-Louis Muller

Expert auprès de Cegos, leader européen du conseil et de la formation au management , Jean-Louis Muller intervient sur les offres internationales « Leadership » , « Change » et « Time » ainsi que du développement de la multimodalité. Il accompagne des équipes dirigeantes lors des transformations de leurs entreprises ou de leurs organisations publiques. Il contribue à la diffusion des démarches sytémiques auprès des managers et chefs de projets.

En parallèle, il est chargé de cours à l’université Paris 9 Dauphine où il conçoit et anime deux modules du Master Management Global.

Auteur de nombreux ouvrages, il dirige également depuis sa création en 1998, la collection « guides pratiques Cegos » chez ESF éditeur.

Il a coordonné le « guide du management et du leadership » paru récemment chez RETZ.

A propos de l'auteur

Commentaires récents

S'abonner au flux de ce blog

[De quoi s'agit-il?]

Retour vers le haut de page