Négociez avec aisance et efficience les virages de la vie grâce à votre intelligence stratégique.

Jean-Louis Muller, publié le , mis à jour à

La méthode des coefficients multiplicateurs est à la croisée des chemins entre intelligence intellectuelle et intelligence stratégique. Elle combine adaptation, anticipation et optimisation du rapport résultats / efforts à fournir. Elle vous aide à incarner vos missions et rôles manageriaux au moindre stress. Ceci étant dit, vos missions et rôles évoluent dans le le temps ainsi que les données de votre vie professionnelles. Pour les évolutions progressives, il convient de s’adapter au fur et à mesure, mais pour les transformations et disruptions il est utile de prendre du temps pour élaborer une stratégie visant à construire votre futur.

Quels sont les virages de la vie à négocier ?
– Le remplacement d’une technologie par une autre.
– Le rapprochement de votre entreprise avec un ex concurrent.
– La prise de participation d’actionnaires majoritaires.
– Un incident ou accident mettant en cause l’image de marque de votre entreprise.
– La délocalisation de votre site.
– Un plan de licenciements.
– L’arrivée d’un nouvel entrant qui vous rend obsolète…

Interviennent aussi des virages de la vie personnelle qui ont un impact sur votre engagement professionnel. Par exemple :
– La naissance d’un enfant.
– Votre mariage ou votre divorce.
– Un accident ou une maladie handicapante.
– Le départ des enfants de la maison.
– Le décès d’un proche.
– Un changement professionnel chez votre conjoint (e).
– Votre départ prochain à la retraite.
L’envie de changer de vie…

puzzle-VAE-1024

L’auto-application de la « stratégie d’objectif » est vivement recommandée lors de ces incontournables virages.
Cette approche se décompose en sept phases.

1- Acceuillez les émotions qui vous submergent.

Les émotions refoulées engendrent des dommage physiques et psychologiques. Parlez en a vos proches car l’expression de ces émotions les rendent plus vivables.

2- Redéfinissez ce qui est important pour vous et que vous voulez perpétuer.

Il s’agit ici de faire le tri des valeurs, principes et buts auxquels vous tenez. Par exemple.
– Apprendre en permanence.
– Exercer un métier utile à vos contemporains.
– Gagner le plus d’argent possible.
– Équilibrer au mieux vie professionnelle et privée.
– Être stimulé et impliqué dans des projets d’envergure.
– Détenir du pouvoir.
– Contribuer à la réussite de la transition énergétique…

3- Vous projeter dans un futur de 5 à 7 ans en vous posant des questions du type : qui veux-être dans 5 ans, dans quelle entreprise, quel métier, où ? Qu’est ce que je ne veux pas être ou faire?

4- Établissez la liste des obstacles et faiblesses à surmonter pour arriver à vos fins . Puis , point par point, pensez aux options pour les traiter. Faites de même avec vos propres faiblesses, par exemple : peu de mobilité, amateurisme numérique, anglais approximatif…

5- Recensez les personnes, associations, réseaux et ressources susceptibles de vous aidez. Mobilisez aussi vos qualités personnelles : intelligence, jovialité, endurance, capacité à retomber sur vos pieds,etc.

6- Évaluez si cette stratégie vaut bien la peine d’être mise en œuvre et que les avantages escomptés sont bien supérieurs aux effets indésirables. Lors de cette phase je vous conseille d’en parler à vos proches , conjoint, enfants, amis…

7- Commencez dès maintenant à mettre en œuvre cette stratégie. En effet, les meilleurs changements commencent par des résultats immédiats.

J’invite mes lecteurs concernés par cette problématique à tester ce questionnement stratégique avant la parution de mon prochain billet dans deux semaines. Je reste à votre disposition pour répondre à vos questions et recueillir vos témoignages dans la rubrique commentaires du blog.

AILLEURS SUR LE WEB

Contenu proposé par Taboola

Commentez cet article

Votre commentaire sera publié directement et modéré a posteriori. En publiant vous acceptez la charte des commentaires

Aucun commentaire

A propos de l’auteur


Jean-Louis Muller

Expert auprès de Cegos, leader européen du conseil et de la formation au management , Jean-Louis Muller intervient sur les offres internationales « Leadership » , « Change » et « Time » ainsi que du développement de la multimodalité. Il accompagne des équipes dirigeantes lors des transformations de leurs entreprises ou de leurs organisations publiques. Il contribue à la diffusion des démarches sytémiques auprès des managers et chefs de projets.

En parallèle, il est chargé de cours à l’université Paris 9 Dauphine où il conçoit et anime deux modules du Master Management Global.

Auteur de nombreux ouvrages, il dirige également depuis sa création en 1998, la collection « guides pratiques Cegos » chez ESF éditeur.

Il a coordonné le « guide du management et du leadership » paru récemment chez RETZ.

A propos de l'auteur

Commentaires récents

S'abonner au flux de ce blog

[De quoi s'agit-il?]

Retour vers le haut de page