Etes-vous disposé à être agile ?

Depuis l’antiquité, les 3 critères de choix des clients souhaitant acheter un bien ou un service sont : qualité, cout et délai. Alors que la pression continue sur les coûts et la qualité subsiste, le critère délai est amplifié dans un univers où les clients solvables sont en position d’hyper choix. Les consommateurs veulent « tout, tout de suite », ils sont volatils en changeant de fournisseur au gré des offres attractives et de surcroit exigent un traitement personnalisé. Avec internet et les réseaux d’alerte, tout incident écologique, sanitaire et social est répercuté immédiatement sur la toile et les médias. Le temps, est surement un avantage concurrentiel mondial et durable. Les entreprises innovantes vont plus vite que les autres à concevoir des nouvelles offres, à les faire produire et à les mettre sur le marché. Les services publics et collectivités territoriales sont eux aussi challengés par l’impatience des citoyens. L’exigence de vitesse vient bousculer les plans, les procédures linéaires, les progiciels de gestion, les projets et l’exercice de l’encadrement. Pendant que des organisations « rament » et essoufflent leur personnel dans une course à la réactivité, d’autres, dès les années 90 ont choisi l’agilité. Ce concept et ses pratiques ont d’abord été expérimentés en informatique. Au lieu de fonctionner en mode linéaire à partir d’un cahier des charges et en livrant des lots au fur et à mesure, créant ainsi un effet tunnel, l’informatique agile s’instaure en mode expérientiel itératif. Le client est associé dès le début du processus, une première version est testée, les modifications, suppressions et intégration des nouvelles demandes du client s’effectuent en temps réel. Ces décisions sont prises in situ sans passer par une commission ou la voie hiérarchique. Dans ces configurations agiles, l’équipe projet, intégrant le représentant du client est amenée à se réunir immédiatement pour résoudre un problème et trouver des solutions viables. Celles et ceux qui aiment planifier leur temps à l’avance et ne faire qu’une chose à la fois se voient bousculés dans leurs routines. Ils sont de plus invités à penser « hors du cadre » et à faire preuve d’impertinence si nécessaire.
Vous aurez compris en lisant ces lignes que ces pratiques sortent aujourd’hui de l’univers de l’informatique pour être étendues à tous. Si ce n’est déjà fait, vous allez être nombreux à être sollicités par vos employeurs respectifs pour être agiles et développer l’agilité de vos collaborateurs. Je vous laisse digérer cette nouvelle avant de vous diffuser mon prochain billet sur « comment être un manager agile »
Avez-vous déjà été sollicité ?

4 trackbacks

Voici la liste de liens se référant à cette note : Etes-vous disposé à être agile ?.

URL de trackback de cette note : http://blogs.lentreprise.com/le-management-dans-tous-ses-etats/2013/08/19/etes-vous-dispose-a-etre-agile/trackback/

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

A propos de l’auteur

Jean-Louis Muller Directeur associé chez Cegos, leader européen du conseil et de la formation au management , Jean-Louis Muller est responsable des offres internationales « Leadership » , « Change » et « Time » ainsi que du développement de la multimodalité.
Il accompagne des équipes dirigeantes lors des transformations de leurs entreprises ou de leurs organisations publiques. Il contribue à la diffusion des démarches sytémiques auprès des managers et chefs de projets.

A propos de l'auteur

Commentaires récents

S'abonner au flux de ce blog

[De quoi s'agit-il?]