Et si nous bousculions les « évidences » sur le leadership ?

Jean-Louis Muller, publié le

A en croire les publications sur les leaders, ceux-ci sont des êtres exceptionnels, bénéficiant d’un charme naturel et d’un fort impact leur permettant d’enthousiasmer et d’influencer les autres avec aisance. En majorité dirigeants et créateurs d’entreprise, ils éradiquent les routines et créent de nouveaux mondes. Certains de ces leaders reconnus publient eux-mêmes leur propre histoire, truffée d’épreuves surmontées et d’actes de bravoure. Ces panégyriques entretiennent l’idée que le leadership est réservé à une élite, baignée dès le plus jeune âge dans une potion magique. Mais ne jetons pas le bébé avec l’eau du bain, l’observation de ces leaders permet de dégager des constantes : ils sont proactifs, convaincants, entrepreneurs, agiles, s’engagent dans des grandes causes et considèrent le profit comme un résultat et non un but en soi.

Démocratisons le leadership en le rendant possible à tous. En s’appuyant sur les talents des leaders « en vue », nous tirons des méthodes et outils appropriables par les managers opérationnels, chefs de projet et toute personne ayant à coopérer avec d’autres au sein d’une organisation. Le leadership peut s’apprendre.

Alors qu’il est usuel d’opposer management et leadership, en valorisant ce dernier sur le premier, soulignons au contraire la complémentarité entre ces deux rôles. Il convient en effet, pour réaliser collectivement des projets ambitieux, de partager une vision d’avenir, de déclencher le « bon vouloir » des autres tout en assurant un suivi opérationnel et en faisant preuve de rigueur de gestion. De surcroît, le temps où nous coopérions exclusivement avec ceux qui partageaient la même expertise et des conceptions du travail et du temps identiques est révolu. Le leadership s’exerce dans des contextes professionnels où chacun travaille le plus souvent à distance, en mode asynchrone et multiculturel. Le leadership n’est plus le seul apanage des managers hiérarchiques, il concerne aussi les activités transversales. Les compétences de leadership s’exercent le plus souvent dans les relations humaines, et s’étendent aussi aux mails, intranet, bases de données relationnelles intégrés dans le management web 2.0

Pour acquérir et développer des compétences de leadership, faites preuve de self estime, soyez en veille permanente sur les évolutions rapide du monde en mouvement à l’extérieur de vos organisations respectives. Il s’agit, non pas seulement de s’adapter en mode réactif, mais surtout de contribuer à la création du futur. Vous pouvez être le leader de vous-même, être en phase avec votre environnement, et mener des projets ambitieux avec les autres.

Je m’autorise aussi à mettre en cause la conception traditionnelle du leadership : le leader va de l’avant et les autres suivent. Cette représentation est aujourd’hui contre performante dans un monde de concurrence exacerbée où il faut faire plus et mieux avec moins et où l’innovation est l’un des facteurs clés de succès. Les « suiveurs » sont au mieux conformes, au pire, passifs, mais ne prennent pas les initiatives et les responsabilités contribuant à la compétitivité et à la performance. De nombreuses entreprises, ayant « pignon sur rue » sont en déclin, faute d’entrepreneurs internes et d’agilité managériale. La question centrale n’est donc plus : « comment être soi-même un leader ? » mais « comment être un leader capable de produire des leaders avec soi ? »

AILLEURS SUR LE WEB

Contenu proposé par Taboola

Commentez cet article

Votre commentaire sera publié directement et modéré a posteriori. En publiant vous acceptez la charte des commentaires

1 commentaire

Luciano P. Fitzgerald

Je vous annonce une mauvaise nouvelle – vous avez de l’influence !J’ai aussi une bonne nouvelle à vous partager- vous avez de l’influence ! Hein ! Comment est-ce possible direz-vous ? En tant que manager, vous influencez toujours d’une manière ou d’une autre. Si vous ne le faites pas consciemment, votre influence se produit de façon inconsciente. Qu’influencez-vous dans votre organisation et votre équipe ? Quelle est la nature de votre influence ? Si vous êtes pleinement satisfait de votre vie de manager et des résultats que vous récoltez, si votre vision et votre mission organisationnelles sont atteintes, si vos valeurs véhiculées sont intégrées et que les gens qui vous suivent et vous entourent sont aussi satisfaits que vous, alors merveilleux ! Votre style de leadership semble être efficace …influent et inspirant. Bravo ! Continuez ! Et, reproduisez-vous s.v.p. !


Répondre

A propos de l’auteur


Jean-Louis Muller

Expert auprès de Cegos, leader européen du conseil et de la formation au management , Jean-Louis Muller intervient sur les offres internationales « Leadership » , « Change » et « Time » ainsi que du développement de la multimodalité. Il accompagne des équipes dirigeantes lors des transformations de leurs entreprises ou de leurs organisations publiques. Il contribue à la diffusion des démarches sytémiques auprès des managers et chefs de projets.

En parallèle, il est chargé de cours à l’université Paris 9 Dauphine où il conçoit et anime deux modules du Master Management Global.

Auteur de nombreux ouvrages, il dirige également depuis sa création en 1998, la collection « guides pratiques Cegos » chez ESF éditeur.

Il a coordonné le « guide du management et du leadership » paru récemment chez RETZ.

A propos de l'auteur

Commentaires récents

S'abonner au flux de ce blog

[De quoi s'agit-il?]

Retour vers le haut de page