« Bling bling » en vacances

Jean-Louis Muller, publié le

Celles et ceux qui s’attendent à un billet sur les objets clinquants à la mode vont être déçus. Le « bling» dont il s’agit ici est le son répétitif des mails, alertes de Facebook, le Monde, le Figaro ou autres applications connectées sur les Smartphones. Je croyais que le fait de poser son Smartphone devant soi lors des réunions et des séminaires, était une pratique exclusivement professionnelle. Et bien non, elle s’applique aussi en vacances. Les Smartphones sont posés sur les serviettes de plage, sur les tables lors d’un barbecue amical, à côté du fauteuil pendant la sieste et dans la poche de chemisette en faisant son marché. Certains, laissent le son lors de moments intimes. Le « bling » du mail ou de l’alerte attire l’attention, interrompant le moment de vacuité nécessaire au ressourcement ou à l’amitié. Les vacances sont ainsi morcelées par l’irruption des alertes renforçant la sensation d’être en état permanent d’urgence. Les plus « drogués » par les « bling » stoppent une conversation amicale ou une activité, pour vérifier quel est le contenu de l’alerte. Les uns s’excusent, d’autres pas. Ils sont devenus des chiens de Pavlov pris dans la nasse du stimulus/réponse. Ceux qui résistent à cette impulsion en entendant le « bling » apparaissent certes plus réfléchis et polis. Mais leur tête est ailleurs : « quel mail ai-je reçu ? », « que dit cette alerte ? ». Leur corps reste présent mais leur esprit est ailleurs, ils flottent entre leur envie de vivre pleinement le moment présent et leur inquiétude quant au « bling » annonciateur d’une nouvelle importante ou dramatique. La solution est simple et connue : éteindre son Smartphone et décider de l’ouvrir à un moment décidé par vous. Ces engins sont capables d’enregistrer et de restituer des informations stockées. Vous savez aussi que le temps perdu à cause d’une interruption est plus long que le temps de l’interruption. L’interruption brise des séquences agréables qu’il est impossible de reprendre après. Si le stress envahit votre travail, ne le laissez pas gâcher vos vacances !

AILLEURS SUR LE WEB

Contenu proposé par Taboola

Commentez cet article

Votre commentaire sera publié directement et modéré a posteriori. En publiant vous acceptez la charte des commentaires

10 commentaires

Tourisme durable

Bravo, c’est un très bon résumé que voilà. Bonne continuation en tout cas.


Répondre

cure thermale femme enceinte lausanne

Cool, ca passe en favoris, ca tombe bien je cherchais justement des infos sur ce sujet pour mes recherches perso :p


Répondre

vacances tunisie

Avec un voyage famille Hammamet, vous avez l’opportunité de passer des vacances entouré des gens que vous aimez et dans un cadre magnifique. Aerosun Voyages répond à cette demande et propose plusieurs formules selon les envies et les budgets de chacun


Répondre

samsung s3 pas cher

Je transfert votre article à un ami, qui est complètement là dedans : le telephone est LA priorité, même si il est en pleine conversation.

C’est l’addiction du siècle le smartphone!


Répondre

Emmanuel Portanéry

Effectivement la tentation est grande de céder à l’impulsion de savoir ce qu’il y a derrière la sonnerie…..! et donc de briser un moment d ‘intimité précieux, peut être beaucoup plus rare que les mails que vous recevez ;
Les « croyances », concept cher au cœur de la P.N.L y sont pour beaucoup :
croire que le mail reçu est Tres Important
croire que l’on est est soi même Tres Important et que donc il faut s ‘occuper tout de suite de ce mail
croire que le repos est une perte de temps, la Vraie Vie étant le travail
croire que la bonne gestion du temps appartient à d’autres qu’a soi même…..
La liste est longue ; à celle ci nous pourrions ajouter aussi la tendance Pavlovienne à décrocher en tous temps et en tous lieux son tel, par réponse au stimuli reçu, comme tout bon mammifère placentaire qui se respecte !

La Vraie Solution ? Déprogrammer les mails de son tel et laisser son ordinateur à la maison, car au fond, lui aussi a besoin de vacances………
Osez changer, ils s’habitueront.

Bel fin d ‘été à tous
Emmanuel


Répondre

Lomic

C’est une des raisons pour lesquelles j’apprécie vraiment les vacances dans mon trou paumé en Bretagne, le réseau est absolument pourri, ce qui limite grandement le phénomène… phénomène désagréable, qui diminue le bon ressourcement offert par la coupure que devraient être les vacances, tout le monde n’en a pas encore conscience, mais j’espère que ça viendra!


Répondre

Josie Deprince

Merci Jean-Louis pour ce billet d humeur très pertinent et d’ accord de tout coeur avec Emmanuel. Je voudrais juste ajouter que cet envahissement permanent de sollicitations permanentes et le plus souvent inutiles peut etre élargi hors périodes de vacances a tous les espaces de nos vies personnelles mais aussi professionnelles. En effet toutes nos sollicitations y compris professionnelles ne méritent pas le temps que nous leur consacrons. Et puis, si les « blings » de nos téléphones nous conduisent a abandonner, ne serait-ce que momentanément, nos chers proches et amis, alors c est que nous avons un sérieux problème de gestion de nos priorités … comme dit Emmanuel, comme il est important de paraitre important et quelle mystification nous nous faisons a nous-mêmes pour paraitre plus que pour être ! Plus profond qu’il n’y parait ce besoin impérieux de répondre dans l’instant pour exister. Nous portons ça en nous : une espèce de vide de soi-même noyé dans un océan de bling.


Répondre

Ardèche développement

Merci pour cet article. Les « bling bling » dont vous parlez sont souvent des candidats au burn out et il faut faire attention. Le bien être au travail est un véritable enjeu. C’est la raison pour laquelle, de nombreux entrepreneurs et dirigeants décident de s’implanter en Ardèche car la qualité de vie y est assurée. N’hésitez pas à nous rejoindre :-)
http://entreprendre.ardeche.fr/developpement-entreprise/


Répondre

jeu mahjong

Salutation, je tiens à vous dire un grand merci pour votre partage sur ce thème. Bonne journée.


Répondre

creation de site web

j’adore cette partie: Le « bling» dont il s’agit ici est le son répétitif des mails, alertes de Facebook, le Monde, le Figaro ou autres applications connectées sur les Smartphones. Je croyais que le fait de poser son Smartphone devant soi lors des réunions et des séminaires, était une pratique exclusivement professionnelle.

facebook est in toute la france

salut,
geraldine45


Répondre

A propos de l’auteur


Jean-Louis Muller

Expert auprès de Cegos, leader européen du conseil et de la formation au management , Jean-Louis Muller intervient sur les offres internationales « Leadership » , « Change » et « Time » ainsi que du développement de la multimodalité. Il accompagne des équipes dirigeantes lors des transformations de leurs entreprises ou de leurs organisations publiques. Il contribue à la diffusion des démarches sytémiques auprès des managers et chefs de projets.

En parallèle, il est chargé de cours à l’université Paris 9 Dauphine où il conçoit et anime deux modules du Master Management Global.

Auteur de nombreux ouvrages, il dirige également depuis sa création en 1998, la collection « guides pratiques Cegos » chez ESF éditeur.

Il a coordonné le « guide du management et du leadership » paru récemment chez RETZ.

A propos de l'auteur

Commentaires récents

S'abonner au flux de ce blog

[De quoi s'agit-il?]

Retour vers le haut de page