Et si vous preniez du temps pour réfléchir?

Jean-Louis Muller, publié le

Les concepts d’entreprise, de travail, d’activité, d’objectif, de réalisation, d’exécution etc.  Très présents dans le monde du business renvoient tous à la notion d’action. Ces concepts trouvent un écho dans les dictons populaires : « l’oisiveté est la mère de tous les vices », « tu gagneras ton pain à la sueur de ton front ». Ce contexte idéologique et culturel oriente les collaborateurs d’une entreprise et, en particulier, les managers à trouver leur raison d’être dans l’action. Il est de bon ton d’être un « homme d’action », les penseurs, intellectuels et autres philosophes étant supposés inadaptés au monde des affaires.Vous vous laissez alors emporter par un activisme forcené. Certains se sentent coupables de rester seuls dans leur bureau à réfléchir ou à lire un document. Ils culpabilisent ceux qui osent prendre le temps de la réflexion.

Peu de cadres assument leur fonction de réflexion. L’acte est visible, la réflexion est occulte. Et pourtant, on peut être passif en bougeant et actif en restant immobile.Vous vous lancez à corps perdu dans le traitement systématique de tous les évènements, au fur et à mesure qu’ils surgissent. Vous passez  vos journées en diverses réunions et entretiens, en traitement de mails, en réponse aux sollicitations déclarées urgentes par les autres.Vous sortez de ces journées épuisés, vidés, et pourtant vous avez le sentiment de n’avoir avancé sur aucun des projets prioritaires dont vous avez la charge. Certains, parmi vous compensent ce maelstrom chaotique lors des temps de travail, en emportant des dossiers à la maison, ou restant au bureau très tard. Tout se passe comme si vous ne pouviez être « au calme » dans les temps formels de travail.

La culture de l’action et de l’efficacité dans laquelle vous évoluez vous pousse à privilégier les activités montrables  (activités de production, réunions, groupes de travail…) au détriment du travail de fond pourtant vital pour l’avenir. De surcroit, vous pensez bien faire, mais votre chef vous reproche d’avoir la « tête sur le guidon » et de ne pas voir « plus loin que le bout de votre nez ».

Profitez de cette veille de vacances pour prendre de la hauteur et discerner l’essentiel de votre valeur ajoutée.

AILLEURS SUR LE WEB

Contenu proposé par Taboola

Commentez cet article

Votre commentaire sera publié directement et modéré a posteriori. En publiant vous acceptez la charte des commentaires

4 commentaires

subvention pour entreprise

Avez-vous besoin d’argent pour financer une petite entreprise au Canada? Voulez-vous obtenir une subvention, un prêt ou une aide financière pour des nouveaux équipements, des appareils, des rénovations, de la formation, des publicités ou pour embaucher un personnel?


Répondre

Vince

Je vais y réfléchir…


Répondre

evenementiel entreprise

Le moment de réflexion et de recul sur une situation est en effet essentiel dans le monde de l’entreprise et peut permettre un gain de temps et d’énergie incroyable et qui rentabilisera 1000 fois cette période soit disant oisive… mais c’est vrai qu’on est dans la société de l’action ou il vaut mieux courrir dans tous les sens pour prouver aux autres qu’on agit !


Répondre

Incentive team buidling

Difficile en effet d’optimiser le temps tout en prenant des temps pour la réflexion de fond. C’est un des problèmes que nous devons apprendre à gérer aujourd’hui.


Répondre

A propos de l’auteur


Jean-Louis Muller

Expert auprès de Cegos, leader européen du conseil et de la formation au management , Jean-Louis Muller intervient sur les offres internationales « Leadership » , « Change » et « Time » ainsi que du développement de la multimodalité. Il accompagne des équipes dirigeantes lors des transformations de leurs entreprises ou de leurs organisations publiques. Il contribue à la diffusion des démarches sytémiques auprès des managers et chefs de projets.

En parallèle, il est chargé de cours à l’université Paris 9 Dauphine où il conçoit et anime deux modules du Master Management Global.

Auteur de nombreux ouvrages, il dirige également depuis sa création en 1998, la collection « guides pratiques Cegos » chez ESF éditeur.

Il a coordonné le « guide du management et du leadership » paru récemment chez RETZ.

A propos de l'auteur

Commentaires récents

S'abonner au flux de ce blog

[De quoi s'agit-il?]

Retour vers le haut de page