Savez-vous déceler les micro-comportements annonciateurs de risques psychosociaux ?

Jean-Louis Muller, publié le

Lorsque vos collaborateurs confrontent vos points de vue et mettent en cause ouvertement vos décisions, vous avez à traiter un conflit ouvert. Cela est parfois difficile à gérer, mais ces affrontements sont signes de bonne santé et d’énergie. Le désaccord exprimé ouvertement est une marque d’implication. Il signale la continuité des liens relationnels. Le manager avisé doit faire preuve d’imagination négociatrice et trouver des ressources et des appuis auprès de sa hiérarchie et des responsables RH. Mais lorsque les griefs sont vécus de l’intérieur sans manifestations outrancières, les collaborateurs concernés s’enfoncent dans la passivité. Nous sommes alors en présence de stress d’intériorisation, bien plus grave que le stress d’extériorisation. Les expressions les plus courantes dans ces cas : « j’avale des couleuvres », « l’avenir nous dira », « de toutes façons, je ne suis qu’un exécutant », « c’est comme ça, c’est la vie »… Sans sombrer dans la parano, le manager qui entend ce type de complainte, doit être sur ses gardes. Les risques psycho-sociaux émergent et peuvent s’aggraver si le manager reste lui-même passif ou ignore les signes. Au delà du langage, des micros comportements sont lisibles. Quels sont-ils ? Le plus criant est le changement d’attitude et de comportement par rapport aux habitudes antérieures : ne vient plus dire bonjour, arbore un sourire inopiné, ne dit plus rien lors des réunions et entretiens. Plus fines à repérer sont les désynchronisations gestuelles. Par exemple l’attitude corporelle est en complète dysharmonie avec le ou les interlocuteurs. Vous pouvez aussi remarquer l’absence ou le renforcement du contact visuel ainsi que des changements brusques de modalités vocales : ton, rythme de la voix. Les retards répétés, les oublis et les fautes d’inattention couronnent le tout. Plus simples à percevoir puisque exprimées sont les généralisations : « tous les managers sont pareils, c’est bien connu », « le monde du travail est sans pitié, il écrase les individus »…Les demandes très précises de règles du jeu et si possible écrites telles que : « dites moi exactement ce que je dois faire » préparant une défense : « Ce n’est pas dans ma fonction que de répondre au client sur le poste de mon collègue ».

Êtes-vous raisonnablement paranoïaque ?

AILLEURS SUR LE WEB

Contenu proposé par Taboola

Commentez cet article

Votre commentaire sera publié directement et modéré a posteriori. En publiant vous acceptez la charte des commentaires

2 commentaires

Avatar de pansier

pansier

que de vérité dans cet article et de bon sens…..le sujet mériterait d’entrer un peu plus dans le fond ….on reste un peu sur sa faim….surtout, confrontés à cette situation, que faut il faire (quand on est un salarié qui intériorise ou qui se retrouve exclus du fait qu’il extériorise)?


Répondre

actu webmarketing, actualité webmarketing

hello!,I like your writing so much! percentage we keep in touch extra approximately your article on AOL? I require a specialist on this space to resolve my problem. May be that’s you! Looking ahead to peer you.


Répondre

A propos de l’auteur


Jean-Louis Muller

Expert auprès de Cegos, leader européen du conseil et de la formation au management , Jean-Louis Muller intervient sur les offres internationales « Leadership » , « Change » et « Time » ainsi que du développement de la multimodalité. Il accompagne des équipes dirigeantes lors des transformations de leurs entreprises ou de leurs organisations publiques. Il contribue à la diffusion des démarches sytémiques auprès des managers et chefs de projets.

En parallèle, il est chargé de cours à l’université Paris 9 Dauphine où il conçoit et anime deux modules du Master Management Global.

Auteur de nombreux ouvrages, il dirige également depuis sa création en 1998, la collection « guides pratiques Cegos » chez ESF éditeur.

Il a coordonné le « guide du management et du leadership » paru récemment chez RETZ.

A propos de l'auteur

Commentaires récents

S'abonner au flux de ce blog

[De quoi s'agit-il?]

Retour vers le haut de page