Que faire lorsque votre manager se calme les nerfs sur vous

Vous trouverez une question de Nathalie dans son commentaire à propos de l’avant dernier billet : pouvez-vous donner le code de conduite pour ceux qui subissent un chef agressif ? Je ne connais pas le contexte précis, mais je peux vous donner des options utiles pour vous et aussi pour mes autres lecteurs.

Option de lucidité : avant de faire quoique ce soit, faire le diagnostic de la situation. Est-il agressif avec toute l’équipe ou seulement avec vous ? Les agressions portent t’elles sur vos comportements, vos  résultats, des faits précis, votre personne ? Avez-vous accumulé des erreurs ou des comportements qui ont déclenché cette agressivité ? Ces agressions s’exercent t’elles en privé ou en public ? Les réponses à ses questions orientent votre stratégie et vos actions individuelles ou collectives.

Option de recadrage : il s’agit d’élargir votre représentation de la situation. Si vous estimez qu’il est méchant et mu par de mauvaises intentions, votre d’état d’esprit est différent que si vous estimez qu’il accumule des maladresses ou que ses agressions révèlent sa propre souffrance. De surcroit un manager qui se calme les nerfs sur vous est par définition nuisible à son entreprise car il produit des risques psycho sociaux.

Option diplomatique : le rencontrer en privé, et lui dire avec un ton posé une phrase du type : « bonjour, je voulais vous rencontrer pour vous dire que je souhaite que nous travaillions ensemble dans une bonne coopération et que j’ai eu plusieurs fois depuis 2 mois l’impression d’être agressée par vous »

Option accumulation de preuves : faire une liste précise des agressions, les propos tenus et si possible les noms des témoins. Pourquoi ne pas enregistrer sur votre téléphone portable des séquences où vous fûtes agressée ? Il s’agit d’anticiper une plainte pour harcèlement.

Option conflictuelle : préférer ici l’action collective, pétition à envoyer au DRH, une heure de débrayage, information auprès des représentants du personnel…

Option tangentielle : demander une mutation, chercher un autre employer (sans en parler), solliciter une formation longue…

Il existe d’autres options et j’espère que celles-ci vous donnent du « grain à moudre ». Surtout ne l’agressez pas en retour, car ainsi vous deviendriez comme lui.

0 trackback

Voici la liste de liens se référant à cette note : Que faire lorsque votre manager se calme les nerfs sur vous.

URL de trackback de cette note : http://blogs.lentreprise.com/le-management-dans-tous-ses-etats/2011/04/06/que-faire-lorsque-votre-manager-se-calme-les-nerfs-sur-vous/trackback/

6 commentaires

Monsieur Muller,

Merci de l’attention que vous avez porté à mon post et donc plus généralement aux salariés qui parfois se sentent ‘isolés’ et aussi ‘humiliés’. Votre publication est une source précieuse pour trouver un début de solution. Analyser des situations lorsqu’elles nous échappent devient parfois vrai casse tête et se terminent par la honte car perte de confiance en soi.

Sincères remerciements,
Nathalie

Merci
C’est bien l’une des vocations du blog.
Cordialement

Voici de nombreuses solutions possibles et qui peuvent de mon point de vue, s ‘avérer efficaces !
J ‘ ai envie d ‘ajouter une remarque : le seul fait d ‘AGIR va faire bouger le « système » qui unit , hélas, le collaborateur à ce manager au comportement agressif ; et cela me semble déjà une bonne chose, car toute action va faire bouger ce système dans une direction autre que celle d ‘ aujourd’hui.
Le principal risque me parait être celui de ne rien faire, ou d ‘attendre que les choses s’arrangent d’elles même : une roue ne se regonfle pas toute seule des lors qu’elle a commencé à se dégonfler ; une action est nécessaire pour faire avancer les choses.
Par ailleurs, le monde animal via le Professeur Henri Laborit nous apprend que « toute action négative non punie est jugée par l’animal comme récompensée » , donc le comportement négatif s’en trouve légitimé et risque fort de se reproduire…… voila pourquoi il me semble utile d ‘agir, et d ‘agir vite de manière à ne pas encourager ce comportement chez ce manager , et surtout à le faire cesser ; il est aussi possible que par la suite, le rapport s ‘en trouve globalement amélioré avec cette personne qui aura apprécié cette saine réaction de résistance et d ‘affirmation de soi .

Cordialement
Emmanuel

un joyeux anniversaire à ce super blog qui nous apporte beaucoup de savoir et de réponses à nos questions.
Très bien le paragraphe sur les chefs un peu trop « adjudant chef »
M. Legris

Sympa.
merci

Bonjour

Que pensez – vous de l’option « je prends soin de mes supérieurs » avec une phrase que j’ai entendue hier soir dans un téléfilm à dire au moment de l’agression:

« Vous me semblez agressif ! Vous avez déjà essayer le ..?..en teinture mère? C’est très efficace quand on a tendance à s’énerver pour des broutilles !  »

version adaptée à un cas masculin mais j’ai malheureusement oublié le nom de la plante citée…dans le téléfilm « famille d’accueil  » (France 3).

Je crois aussi qu’il faut se protéger contre les attaques et obtenir des preuves au cas où cela tournerai mal.

Toutefois si le poste que l’on occupe nous plait vraimment et que l’on veut le conserver il faut aussi faire une sorte de mélange philosophique intérieur comme avec un proche un peu bourru par moment; Si vous saviez la patiente et l’abnégation dont nous faisons preuve parfois avec nos parents, nos enfants, nos maris ou certains amis.. Il faut rester calme et garder un ton et une approche emmprise du sentiment de lien entre nous et le mécontent stressé, fatigué et qui aime jouer au chef aux nerfs éprouvés…Pratiquer le pardon et garder la confiance en la vie d’entreprise.
Si vous y tenez…
En cas d’accrochage il ne faut pas oublier de revenir vers la personne et en parler posément comme avec un membre de la famille.Même si ce n’est pas le même amour on partage 8 heures de nos journées quand même.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

A propos de l’auteur

Jean-Louis Muller Directeur associé chez Cegos, leader européen du conseil et de la formation au management , Jean-Louis Muller est responsable des offres internationales « Leadership » , « Change » et « Time » ainsi que du développement de la multimodalité.
Il accompagne des équipes dirigeantes lors des transformations de leurs entreprises ou de leurs organisations publiques. Il contribue à la diffusion des démarches sytémiques auprès des managers et chefs de projets.

A propos de l'auteur

Commentaires récents

S'abonner au flux de ce blog

[De quoi s'agit-il?]