Puma va-t-il équiper les strip-teaseurs ?

l-entreprise-et-les-medias, publié le , mis à jour à

« J’espère que Puma ne produit pas de préservatifs ». Le trait d’humour est signé du footballeur helvète Xherdan Shaqiri, à l’issue de la rencontre France-Suisse de dimanche soir. Si les filets suisses n’ont pas tremblé, pas moins de 5 maillots rouges ont été réduits en lambeaux au moindre contact un peu rugueux sur le terrain. Et voilà comment Puma, un équipementier de renom, devient, en 90 minutes, la risée de la planète foot en général, et des médias en particulier. On ne compte plus les ricanements sur les réseaux sociaux et les interrogations de la presse en général.

Lorsqu’on parraine une équipe à l’Euro, c’est pour faire parler de soi, mais certainement pas de cette manière. En quelques heures, l’enseigne au félin bondissant s’est vue contrainte de tenter d’expliquer pourquoi et comment une équipe de football s’est transformée en bande de strip-teaseurs malgré eux. Grand moment de solitude en matière de communication. Pressée de donner des réponses, la marque a bien dû admettre… qu’elle n’en avait pas. Puma préfère jouer en défense, expliquant que ses « cinq équipes n’ont pas été confrontées à ce type de problème dans les dix matches précédents joués dans le cadre de l´EURO 2016″. « Notre équipe produits est actuellement en train d´étudier le tissu des maillots », assure-t-on chez l’équipementier. Mystère donc, et affaire à suivre avec les prochains matches de l’Italie, l’Autriche, la Slovaquie et la République tchèque.

Dans cette affaire, il est intéressant de noter, que Puma peut compter sur l’aide des médias. Les journalistes ne vont pas attendre que l’équipementier livre ses conclusions. Ils ont mené leur enquête. Et donné leurs premières hypothèses. Le journal allemand Bild avance déjà son explication : la technologie baptisée ACTV serait la cause du problème. Des bandages placés à des endroits anatomiquement importants à l’intérieur du maillot rendraient ces derniers très moulants et plus serrés que ceux de leurs adversaires.

L’anecdote montre à quel point une vilaine exposition médiatique peut surgir à tout moment en mondovision et devient alors bien compliquée à gérer. Dans ce cas de figure, le message « nous ne comprenons pas d’où vient ce problème mais nous travaillons d’arrache-pied à sa résolution au plus vite » paraît incontournable, faute de mieux. Ce qui ne pourrait apparaître que comme une anecdote rigolote de l’Euro 2016 représente une vraie déconvenue pour Puma, dont l’image, sur le moment, est entaillée à l’instar des maillots de Mehmedi, Embolo, Dzemaili et Xhaka. Non seulement parce que le groupe est en pleine tentative de redressement après des années difficiles, mais aussi et surtout parce que, comme le souligne la presse belge, Puma avait annoncé vouloir mettre l’accent sur le « design » et « l’innovation technologique » durant l’Euro-2016. Notamment pour se démarquer des deux géants du secteur Adidas et Nike. Ces derniers ont dû ricaner de plus belle. Encore que, pour Adidas, le bad buzz n’est pas loin non plus. Le ballon fourni par la marque aux trois bandes s’est fait cruellement remarquer : il a explosé sans raison apparente sous les crampons d’Antoine Griezmann…et sous l’œil des caméras du monde entier.

 

Actualisation: Lundi en fin d’après-midi, Puma a annoncé par communiqué (publié en « urgent » par l’AFP!) avoir trouvé le défaut qui a fragilisé les maillots suisses. La marque reconnaît « un défaut de fabrication » sur un nombre limité d’articles. Et assure que l’incident ne se reproduira plus… A vérifier sur le terrain!

AILLEURS SUR LE WEB

Contenu proposé par Taboola

Commentez cet article

Votre commentaire sera publié directement et modéré a posteriori. En publiant vous acceptez la charte des commentaires

1 commentaire

Avatar de Puma

Puma

J’ai bien aimé l’intervention de Shaqiri ! Outre ce trait d’humour, c’est vrai que j’avais été surpris de la si mauvaise qualité de maillots durant un Euro de football. Un manque de chance peut être aussi ?


Répondre

A propos du blog

Jean-Michel Boissière

Jean-Michel Boissière Comprendre le fonctionnement des médias représente un atout stratégique. Une entreprise ne communique pas malgré mais avec les journalistes. A travers de multiples conseils et illustrations puisés dans l’actualité, ce blog sur les relations entreprises-médias pourra vous éclairer sur la manière de rendre votre communication plus efficace et dynamique.

Voir leurs profils

Derniers commentaires
Archives

Retour vers le haut de page