Interview TV: gare au cadrage!

l-entreprise-et-les-medias, publié le , mis à jour à

Toute la toile en ricane encore. Suite à une cyberattaque sans précédent de TV5 Monde par des hackers se réclamant de l’Etat Islamique, un journaliste de la chaîne a été interviewé devant une vitre, sur laquelle étaient scotchés différents codes d’accès. Sur l’un des petits papiers visibles dans le champ de la caméra, on pouvait notamment lire le mot de passe du compte YouTube de TV5 Monde. La grosse bourde, visible dans un reportage diffusé jeudi au journal de 13 heures de France 2, et consacré à cette cyberattaque, a été relevée par le site Arrêt sur Images, avant d’être reprise en chœur par l’ensemble des médias.

La chaîne a rapidement assuré que les codes en question n’avaient rien à voir avec la cyberattaque et ont été affichés a posteriori. Il n’empêche : la séquence est du plus mauvais effet et a conduit le directeur général de TV5 Monde à admettre qu’il s’agissait bien d’une « bourde ».

Une pareille boulette, de la part d’un média audiovisuel, lui-même rompu aux techniques de l’interview, montre à quel point les conditions d’un reportage TV sont primordiales. L’occasion est donc trop belle pour rappeler ici les points de vigilance à surveiller lorsqu’on est interrogé face caméra.

Le choix du lieu constitue le premier paramètre à définir. Intérieur ? Extérieur ? Dans un bureau ? Dans un lieu de travail qui témoigne de l’activité de l’entreprise ? Tout dépend du contexte qui vous paraîtra le mieux adapté à votre interview et à l’image de l’entreprise que vous souhaitez promouvoir. D’une manière générale, les journalistes aiment bien interviewer une personne dans un contexte authentique qui valorisera le reportage et donnera des informations supplémentaires sur l’environnement de l’entreprise. A vous de voir dans quel décor vous vous sentez le plus à l’aise. Dans tous les cas de figure, le choix du lieu est à préciser en amont pour éviter les mises en situation impromptues propices aux maladresses ou aux dérapages. Comme ce fut le cas pour TV5 Monde.

Ensuite, il faut être attentif aux petits détails. Pour éviter deux choses :

– Que les éléments du décor parasitent votre discours en attirant l’attention du téléspectateur sur autre chose que votre propos. C’est d’ailleurs le cas aussi avec l’interview de TV5 Monde où on voit un jeune homme arriver dans le champ de la caméra, puis reculer pour en sortir, avant d’y revenir pour prendre au passage une photo avec son téléphone portable (voir séquence ici). En intérieur, on évitera donc également les éléments qui n’ont rien à voir avec le thème de l’interview et qui attireront immanquablement l’œil du téléspectateur : une photo sur un bureau, un tableau au mur ou un palmier qui, en arrière-plan, pourrait vous parer d’un chapeau de feuillage du plus mauvais effet…

– Que les éléments du décor contredisent votre discours. Par exemple, le responsable d’une entreprise qui s’exprime sur le développement durable avec, en toile de fond, une corbeille à papier pleine à ras-bord sera immédiatement décrédibilisé.

D’une manière générale, il convient d’éviter les bureaux en désordre où s’amoncellent les dossiers et les bibelots. Cela donne une impression de laisser-aller et de manque de rigueur. A contrario, un bureau rangé à l’extrême, vide de toute trace d’activité n’est guère vendeur non plus. Tout est question de mesure, en fonction du message que vous souhaiter diffuser par vous-même…et par l’environnement dans lequel vous vous exprimez.

Enfin si vous choisissez une prise en extérieur, sachez que la situation est davantage propice aux inattendus. Dans le moins gênant des cas, vous aurez droit au passage d’un camion à ordures, ou aux badauds qui viennent dans le champ de la caméra pour avoir le plaisir de passer à la TV, faire des gestes ou des grimaces etc. Dans le pire des cas, deux chiens qui s’accouplent en arrière-plan pourraient vous assurer une place de choix dans le bêtisier de fin d’année.

AILLEURS SUR LE WEB

Contenu proposé par Taboola

Commentez cet article

Votre commentaire sera publié directement et modéré a posteriori. En publiant vous acceptez la charte des commentaires

5 commentaires

Avatar de Photo73

Photo73

Les mots de passe, on les colle sous les claviers, au moins il faut aller les y chercher.
Ça me fait penser à l’affaire du « mur des c..s » dans un local de magistrats, prise (par FR3 ?) en s’éloignant du sujet censé être le sujet du reportage. Se méfier des cameramans qui déplacent leur objectif.
Finalement, il faut une salle de réunions neutre où on peut recevoir. Pas d’interférences, pas d’éléments indiscrets.


Répondre

Avatar de RABANIER

RABANIER

Cela manque réellement de professionnalisme mais c’est hélas révélateur
les personnes mal intentionnées n’ont qu’à puiser dans la naïveté et la maladresse pour commettre leurs méfaits
nul besoin d’une grande technologie


Répondre

Avatar de momo

momo

stupide


Répondre

Avatar de Docteur Oliv

Docteur Oliv

Dans le genre sur BFM TV ce midi, on voit des gendarmes qui traquent les Pédophiles et des cybercriminels .
Ils portent des Gilets Pare balles !


Répondre

Avatar de M'sieur oho

M'sieur oho

Franchement,
même si les mots de passes affichés sur postit ne sont pas ceux qui ont servis à pirater le site (ref. l’article), s’ils sont capables d’afficher des mots de passe sur postit, c’est que le problème de sécurité est déjà un problème de fond! C’est gravissime!


Répondre

A propos du blog

Jean-Michel Boissière

Jean-Michel Boissière Comprendre le fonctionnement des médias représente un atout stratégique. Une entreprise ne communique pas malgré mais avec les journalistes. A travers de multiples conseils et illustrations puisés dans l’actualité, ce blog sur les relations entreprises-médias pourra vous éclairer sur la manière de rendre votre communication plus efficace et dynamique.

Voir leurs profils

S'abonner au flux de ce blog

[De quoi s'agit-il?]

Derniers commentaires
Archives

Retour vers le haut de page