Communication d’entreprise : sitôt ratée, sitôt parodiée

l-entreprise-et-les-medias, publié le , mis à jour à

Se lancer dans une communication hasardeuse, c’est prendre aussi le risque d’être tourné en ridicule. Le web et les réseaux sociaux ne représentent pas seulement un formidable espace de critiques, de polémiques ou d’attaques virales. Ils constituent aussi une salle de spectacle comique, où la dérision, l’humour acéré et la moquerie se déversent à guichets toujours ouverts.

Prenons l’exemple de Groupon, qui, ce mercredi, s’est payé la tête d’Amazon. Le géant du commerce en ligne avait au début du mois, le plus sérieusement du monde, présenté un projet de livraison de ses produits par drones. Le projet, dévoilé par le PDG du groupe en personne, Jeff Bezos, paraît ambitieux et surprenant, au point de ressembler à un poisson d’avril pêché en décembre. Il permettrait à certains clients d’Amazon de voir leur commande arriver à domicile par drone, pour peu que le colis soit petit et à livrer dans un rayon de 16 km. Les commentaires dans les médias et sur le web ont évidemment abondé, emplis de perplexité et d’ironie quant à la faisabilité et l’utilité d’un tel système de livraison promis d’ici 4 ou 5 ans… Le site de commerce en ligne Groupon, spécialisé dans les achats groupés, n’a pas manqué l’occasion de railler le projet d’Amazon, en diffusant une vidéo humoristique dans laquelle il fait mine de présenter un nouveau système de livraison de ses commandes…par catapulte. Tout y est : la description du système avec graphismes et paroles d’experts, témoignage d’une cliente comblée, concept percutant (Nous puisons dans le passé pour vous offrir une technologie adaptée au présent) et slogan choc : (« De notre donjon à votre porte »). L’ironie permet ainsi à Groupon de railler son immense concurrent tout en s’assurant d’une présence sympathique et décalée dans les médias et sur la toile. Une manière de faire passer le message : « on n’est pas un géant de l’e-commerce, on n’a pas les moyens de conceptualiser des idées délirantes, mais on a de l’humour ».

Manier l’ironie pour ridiculiser une entreprise, surtout si elle est puissante, est devenu un art à part entière sur internet ces dernières années. Un des exemples les plus fameux (et, avouons-le, les plus savoureux), reste cette vidéo élaborée après la désastreuse marée noire de 2010 dans le Golfe du Mexique suite à une fuite sur une plate-forme de BP. Cette « marée noire de café au siège de BP » reprend et tourne en dérision, l’un après l’autre, les cafouillages de communication du groupe pétrolier durant sa gestion de la crise. Et notamment les moyens préconisés à l’époque par BP pour contenir la marée noire.

On se souvient aussi comment les ennuis de Toyota sur la pédale d’accélération de certains modèles en 2011 avaient inspiré cette vidéo. Le film parodie une authentique publicité Volkswagen vantant un système de démarrage automatique à distance.

Pour reprendre un exemple tout récent, le dérapage du dirigeant de Barilla sur les homosexuels que nous avions évoqué ici a généré un buzz et un flot de réactions outrées… mais aussi quelques contenus bien sarcastiques, comme cette parodie des publicités de la marque de pâtes.

Une situation de crise, une communication hasardeuse, voire ratée ne génère pas que du contenu agressif. Elle titille aussi les esprits créatifs, les caricaturistes et artisans de la parodie, de plus en plus actifs sur la toile et les réseaux sociaux. Pour l’image de l’entreprise moquée, les conséquences ne sont pas moins redoutables.

 

AILLEURS SUR LE WEB

Contenu proposé par Taboola

Commentez cet article

Votre commentaire sera publié directement et modéré a posteriori. En publiant vous acceptez la charte des commentaires

2 commentaires

Avatar de Web agency 77

Web agency 77

RSE, outils capital du web marketing et du web communication. Faciles à utiliser et pratiques, les réseaux sociaux sont des moyens fiables pour communiquer rapidement avec les clients et tout ce qui apprécie l’entreprise et son activité. Un système, également, pour mesurer la popularité de l’entreprise.


Répondre

Avatar de Assouline

Assouline

Cela renvoie au rôle des fameux gestionnaires de communauté tout ce qui risque de détruire la réputation de l’entreprise.


Répondre

A propos du blog

Jean-Michel Boissière

Jean-Michel Boissière Comprendre le fonctionnement des médias représente un atout stratégique. Une entreprise ne communique pas malgré mais avec les journalistes. A travers de multiples conseils et illustrations puisés dans l’actualité, ce blog sur les relations entreprises-médias pourra vous éclairer sur la manière de rendre votre communication plus efficace et dynamique.

Voir leurs profils

S'abonner au flux de ce blog

[De quoi s'agit-il?]

Derniers commentaires
Archives

Retour vers le haut de page