Emploi et formation : accusé, Leclerc ne réagit pas

l-entreprise-et-les-medias, publié le , mis à jour à

Cette fois, il se fait discret. Michel-Edouard Leclerc, dont un des nouveaux magasins Leclerc Drive est pointé du doigt dans Rue 89, puis dans un article en ligne du Monde, n’a pas réagi. Cela peut surprendre. Comme nous l’avons déjà noté ici, le dirigeant des enseignes Leclerc est rompu aux passages devant les médias et n’hésite pas à prendre la parole lui-même dès que sa marque peut être mise en avant, en cause ou en difficulté.

La direction des enseignes Leclerc reste citée en exemple dans la gestion de crise, depuis qu’elle a pris à bras-le-corps le grave incident des steaks surgelés d’octobre 2005. Un cas d’école : dès que l’entreprise avait eu vent de cas d’intoxications graves après consommation de steaks issus de ses rayonnages, elle avait agi immédiatement et efficacement (retrait des marchandises, contact de chaque client potentiellement concerné, suivi de la crise alimentaire au jour le jour…)

Alors bien sûr, la mise en cause du Leclerc Drive d’Auxerre paraît bien moins grave. Pour l’heure, l’enseigne est « simplement » accusée de profiter des aides à la formation distribuées par Pôle Emploi pour faire travailler d’éventuels futurs salariés, sans bourse délier, durant 6 semaines. Bien sûr, les accusations des médias ne reposent que sur le témoignage d’une personne. Cela justifie-t-il un silence radio ?

Pas sûr. Pour au moins trois raisons :

– Même minime en apparence, une crise peut enfler rapidement, notamment par le truchement des blogs, sites web et réseaux sociaux. Plusieurs centaines de réactions n’ont pas manqué de pleuvoir sur le site du Monde. Et nous avions vu ici comment, un beau jour, un café servi en retard chez Nespresso avait pu provoquer un buzz détonant…

– Le contexte est particulier. D’une part parce que Leclerc est en train de développer un réseau de Leclerc Drive, des plates-formes où l’on vient retirer ses courses deux heures après les avoir fait en ligne. Il est dangereux de laisser le champ libre à la polémique sur un nouveau concept, polémique qui peut en ternir l’image. D’autre part, les questions de formation et d’emploi sont, d’une manière générale,  sensibles en ce moment. C’est un sujet très présent dans l’actualité et les médias, dans un contexte économique et social difficile. Nous avons vu ici à quel point l’escroquerie à la formation présumée chez Jardiland avait mis en difficulté le patron du groupe…

– Les journalistes, comme le grand public, sont habitués à voir Michel-Edouard Leclerc monter au créneau dès qu’une étincelle survient, ou dès qu’il s’agit de défendre l’image et l’activité de l’entreprise. Le choix de Michel-Edourd Leclerc d’être la voix et le visage des centres Leclerc a créé une forme de réflexe conditionné, une accoutumance qui fait que l’on s’attend à le voir réagir dès que survient une polémique. Dès lors, le choix de se taire peut paraître étonnant, suspect.

Sans faire pour autant feu de tout bois et s’inviter au journal télévisé de 20 heures, l’incident d’Auxerre relaté par la presse méritait sans doute une réaction, proportionnée et adaptée, de la part de la direction de l’enseigne.

AILLEURS SUR LE WEB

Contenu proposé par Taboola

Commentez cet article

Votre commentaire sera publié directement et modéré a posteriori. En publiant vous acceptez la charte des commentaires

6 commentaires

Avatar de guerrier

guerrier

… Comme quoi, des infos communiquées au « Monde » peuvent avoir des prolongements inattendus…

CF:
http://polemploilovelyplanet.over-blog.com/


Répondre

    Avatar de l-entreprise-et-les-medias

    l-entreprise-et-les-medias

    En effet! Merci à vous pour cette info et ce lien. JMB


    Répondre

Avatar de chris

chris

que Leclerc exploite des préparateurs de commandes sans les payer ne me surprends pas plus que les marges arrières extorques par ces mêmes grandes surfaces aux PME Bretonnes qui licencient maintenant a tour de bras


Répondre

Avatar de anne dupont

anne dupont

Et on s’étonne que plein de gens sont au chomage parce qu’ils n’ont pas réussi à passer les diplômes adéquats, malgré des expériences significatives, en raison du coût élevé des formations et les refus des demandes de formation !
bravo !


Répondre

Nelly

incroyable cette histoire ! merci pour l’info. c’est un peu bas de profiter du système de formations de la sorte.


Répondre

Avatar de Garrett

Garrett

Vous faîtes continuellement des postes fascinants


Répondre

A propos du blog

Jean-Michel Boissière

Jean-Michel Boissière Comprendre le fonctionnement des médias représente un atout stratégique. Une entreprise ne communique pas malgré mais avec les journalistes. A travers de multiples conseils et illustrations puisés dans l’actualité, ce blog sur les relations entreprises-médias pourra vous éclairer sur la manière de rendre votre communication plus efficace et dynamique.

Voir leurs profils

Derniers commentaires
Archives

Retour vers le haut de page