Quand Michel-Edouard Leclerc éclaire et conseille…

l-entreprise-et-les-medias, publié le

Il n’y a pas que les hommes politiques qui font leur rentrée médiatique après la trêve estivale. Michel-Edouard Leclerc, le patron des super et hypermarchés du même nom, a fait un passage remarqué sur Europe 1 ce dimanche. Un passage remarqué par les médias, qui reprennent dans la foulée les propos du dirigeant avec la même rigueur que s’il s’agissait du ministre de l’Economie. Car Michel-Edouard Leclerc n’est pas venu parler uniquement de son entreprise, loin s’en faut. La voix et le visage des magasins Leclerc (c’est toujours lui qui parle aux médias, jamais un porte-parole ou un responsable de communication…) a donné son éclairage sur la situation économique du pays. Ainsi, il « ne voit pas » de reprise en France, observant que « la consommation tient, mais c’est très fragile ».

Mieux, le très médiatique patron offre quelques conseils directs au gouvernement.  « Il y a une urgence pendant un an ou deux de ne pas toucher au pouvoir d’achat, ni (hausse de la) CSG, ni (de la) TVA », a-t-il notamment plaidé, ajoutant qu’ « il n’y a aucune visibilité (…) Il faut laisser les ménages programmer leurs dépenses ».

La communication de Michel-Edouard Leclerc est toujours intéressante à décrypter. Fidèle à lui-même, le dirigeant se pose comme un acteur important de l’économie française, dont les observations et déclarations font autorité. Mais il se positionne aussi comme un infatigable défenseur du pouvoir d’achat des ménages, rôle qu’il endosse à chaque fois qu’il prend la parole. Il adapte son niveau de langage aux dirigeants du pays mais aussi aux consommateurs moyens, quand il rappelle par exemple qu’il se place du point de vue « d’un ménage français » et « pas du chef d’entreprise qui ramène sa sauce ». Le ton est tantôt solennel, tantôt familier. Le propos est parfois général, parfois ciblé. Mais toujours concret et si possible percutant.

Cette manière de communiquer permet au patron des enseignes Leclerc d’être efficace sur deux fronts :

–        Il est apprécié par les médias. Ignorant la langue de bois, les propos alambiqués et méandreux, il a toutes les qualités de ce que les journalistes appellent familièrement un « bon client » ;

–        Il est bien identifié, connu et reconnu par le grand public, avec qui il entretient une certaine proximité. Ce qui est plutôt rare pour un chef d’entreprise.

AILLEURS SUR LE WEB

Contenu proposé par Taboola

Commentez cet article

Votre commentaire sera publié directement et modéré a posteriori. En publiant vous acceptez la charte des commentaires

5 commentaires

Avatar de Cottin

Cottin

Les bons conseils de Mr Leclerc ne servent que sa boutique; les ménages dont il aime parler sont parfois des employés de ses grandes surfaces au pouvoir d’achat bien triste ou des salariés d’entreprises saignées par les pratiques de ses centrales d’achats, des producteurs ou éleveurs saignés eux aussi par ses pratiques ou même des chomeurs dont les entreprises ont coulé grâce à lui. Bien sûr il n’est pas responsable de tout, mais il y est pour beaucoup, depuis les années qu’il sévit, lui et sa famille.


Répondre

Avatar de Hibert

Hibert

L’attitude permanente de MEL visant à défendre les consommateurs contre les vilains industriels tourne à l’hypocrisie constante. Les Centres Leclerc ont à leurs têtes des millionnaires qui roulent dans des voitures de grand luxe (il suffit de voir les parkings le mardi et le mercredi dans les centrales régionales du groupe). Les multiples société dont certaines en Suisse sont des pompes à ristournes afin de mettre à terre les fournisseurs les plus petits étant donné qu’ils seront traités comme les grosses multinationales. Les airs de cocker triste de MEL ne peuvent nous apitoyer.


Répondre

Avatar de l-entreprise-et-les-medias

l-entreprise-et-les-medias

J’ai l’impression que votre ressentiment à l’égard de M. Leclerc concerne les méthodes de la grande distribution en général. Mais ce qui est intéressant, pour rebondir sur le sujet précis du billet, c’est que la personne de Michel-Edouard Leclerc cristallise les critiques, car il personnifie son entreprise, et, peut-être au-delà, la grande distribution. Il a choisi de communiquer ainsi, en étant le visage et la voix des centres Leclerc. Il en paie aussi sans doute le prix, en étant plus facilement la cible des critiques. Une forte médiatisation comporte toujours ce risque. Ce sera l’objet peut-être d’un prochain article, car les exemples sont nombreux, et pas seulement dans l’univers de l’entreprise.


Répondre

    Avatar de CORDIER Roger

    CORDIER Roger

    Monsieur le donneur de leçons, qui se pose en défenseur des consommateurs n’est qu’un vulgaire imposteur;tous les commerciaux des PME qui sont référencés LECLERC pourraient vous le dire. Ce type est un menteur qui ne pense guère qu’à son business ; il a participé avec ampleur au système de racket mis en place par la grande distribution et, à l’image de Carrefour, son premier concurrent, étrangle les PME. Dans cet univers de requins, il n’y a guère que Système U qui joue avec sincérité la carte de PME régionales. Michel Edouard Leclerc, numéro 1 de l’imposture.

    Roger Cordier
    Metz


    Répondre

Avatar de Cottin

Cottin

Bien sur que d’attaquer Mr leclerc n’est pas répondre à votre article, ce que j’exprime pour ma part, c’est qu’il prèche pour son activité et non pas pour le bien du consommateur, et qu’il ferait mieux de rester dans son rôle d’épicier.
Si on pouvait donner d’autres conseils au gouvernement, ce serait de geler l’extention des grandes surfaces comme il en a été question bien souvent, ce qui permettrait de redonner vie au petit commerce et créer des emplois plus humains et mieux rémunérés que ceux des grandes surfaces. Quant aux consommateurs, il n’est pas sûr qu’ils y seraient perdant.


Répondre

A propos du blog

Jean-Michel Boissière

Jean-Michel Boissière Comprendre le fonctionnement des médias représente un atout stratégique. Une entreprise ne communique pas malgré mais avec les journalistes. A travers de multiples conseils et illustrations puisés dans l’actualité, ce blog sur les relations entreprises-médias pourra vous éclairer sur la manière de rendre votre communication plus efficace et dynamique.

Voir leurs profils

Derniers commentaires
Archives

Retour vers le haut de page