Rédiger un communiqué de presse efficace

l-entreprise-et-les-medias, publié le , mis à jour à

Il fait partie des outils de base pour faire passer un message auprès des médias et pourtant… Combien de communiqués de presse mal conçus ou mal rédigés finissent à la corbeille avant même d’être lus ? N’oubliez jamais que les rédactions sont abreuvées quotidiennement, par courriel ou par courrier, de dizaines de communiqués de presse. Seule une petite minorité suscite l’intérêt des journalistes au point d’impulser la rédaction d’un article. Le communiqué de presse est donc à manier avec précaution et application, à la fois dans sa rédaction et dans son envoi.

Avant la rédaction :

– Assurez-vous que votre message est réellement susceptible d’intéresser les médias. Votre information constitue-t-elle un fait nouveau ? S’inscrit-elle dans l’actualité ? Apporte-t-elle un éclairage, un complément d’information, une plus-value ? N’utilisez pas le communiqué de presse pour être simplement visible auprès des médias : ce n’est pas son objectif. Un communiqué de presse creux qui n’apporte rien de nouveau décrédibilise celui qui le transmet.

– Sélectionnez avec soin le ou les médias auxquels vos souhaitez vous adresser. Inutile d’inonder toutes les rédactions en estimant que cela augmente vos chances d’être médiatisé : ce n’est pas le cas. Une fois le ou les journalistes ciblés, vous adapterez le contenu du communiqué en fonction (Média national ? Local ? Généraliste ? Spécialisé ?…)

Pendant la rédaction :

– Prenez soin de vous présenter clairement. Le nom de l’entreprise et son activité doivent être immédiatement identifiables. Les coordonnées d’une personne que le journaliste pourra rappeler pour avoir plus de détails doivent être bien visibles et complètes (nom, prénom complet, qualité, téléphone fixe et mobile, adresse mail).

– Le communiqué de presse doit être rédigé de la manière la plus claire, simple et concrète possible. Communiquez comme les journalistes ! Reprenez à votre compte les règles de base de l’écriture journalistique (phrases courtes, actives, concrètes, message essentiel mis en avant…)

– Un communiqué de presse ne doit contenir que les informations essentielles que vous voulez diffuser. Un communiqué de presse se lit souvent en diagonale, il doit donc être court et synthétique. Ne cherchez pas à être pédagogue et exhaustif : le but est de susciter l’intérêt du journaliste, pas de faire une analyse ou un historique. Le temps des explications, des détails, des mises en perspective viendra au moment de l’interview.

Si votre communiqué de presse reste lettre morte, vous pouvez contacter par mail ou téléphone le journaliste pour vous assurer qu’il a bien reçu et lu votre message. Vous pourrez alors vérifier que votre information intéresse potentiellement ou non votre interlocuteur. Assurer un « suivi » du communiqué de presse peut-être bénéfique, pour capter l’attention à nouveau et entretenir la relation presse-entreprise. Mais attention : ne soyez pas insistant, évitez de mettre la pression ou de passer en force !

AILLEURS SUR LE WEB

Contenu proposé par Taboola

A propos du blog

Jean-Michel Boissière

Jean-Michel Boissière Comprendre le fonctionnement des médias représente un atout stratégique. Une entreprise ne communique pas malgré mais avec les journalistes. A travers de multiples conseils et illustrations puisés dans l’actualité, ce blog sur les relations entreprises-médias pourra vous éclairer sur la manière de rendre votre communication plus efficace et dynamique.

Voir leurs profils

S'abonner au flux de ce blog

[De quoi s'agit-il?]

Derniers commentaires
Archives

Retour vers le haut de page