Renault Twingo GT : tout est dans l’apparence

Philippe Flamand, publié le

84792_2016_Renault_TWINGO_GT_rencontre_le_Street_Art_parisien

La toute petite Renault survitaminée gagne 20 chevaux dans son nouveau millésime, passant de 90 à 110 chevaux, et surtout une nouvelle garde robe de toute beauté. La Twingo troisième génération, épate en effet d’abord par son look. La choupette GT hérite ainsi  d’une nouvelle garde-robe avec des teintes flashy (orange à bandes noires, grise à bandes orange….) et de magnifiques jantes 17 pouces en fleur histoire de ne pas passer inaperçue. L’intérieur est à l’unisson bicolore avec des sièges cuir et tissu. Vocation sportive oblige le confort est un peu rude mais l’agrément de conduite demeure avec une bonne ergonomie des commandes et une position au volant surélevée. Le petit moteur essence 3 cylindres de 898 cm3 n’est certes pas un foudre de guerre même s’il développe 110 chevaux. Il peut désormais être couplé à la boite auto à double embrayage EDC qui lui donne de la souplesse et un peu plus de répondant en position sport. Dommage qu’il n’y ait pas de palettes au volant. Autre détail plus embêtant quand on revendique une identité sportive, l’absence de compte-tours.

Modèle essayé : Renault Twingo GT EDC. Tarif : à partir de 18 600 euros.

AILLEURS SUR LE WEB

Contenu proposé par Taboola

Commentez cet article

Votre commentaire sera publié directement et modéré a posteriori. En publiant vous acceptez la charte des commentaires

Aucun commentaire

A propos du blog

Philippe Flamand

Philippe Flamand Le blog auto de Philippe Flamand, rédacteur en chef du magazine L'Entreprise.

Voir leurs profils

L'ENTREPRISE SUR LE WEB

S'abonner au flux de ce blog

[De quoi s'agit-il?]

Catégories
Derniers commentaires
Archives

Retour vers le haut de page