La Fiat 500L vieillit bien

Philippe Flamand, publié le

003 (2)

La déclinaison bodybuildée de la petite 500 apparue sur le marché en 2012 vieillit bien. Le restyling de 2017 lui apporte de nouvelles teintes pastel bicolores comme ce bleu bellagio au toit blanc et rétroviseurs extérieurs assortis du plus bel effet. Très spacieuse et  confortable grâce à ses excellents sièges offrant une bonne tenue, la L est impressionnante par sa facilité de prise en mains et son agrément de conduite et d’utilisation au quotidien. Son coffre est imposant (455 litres) et sa banquette arrière coulissante. Une véritable familiale. La version lounge de notre essai offrait un niveau d’équipement généreux. Et la motorisation – 1,6 litre turbo diesel de 120 chevaux  couplée à une boite manuelle 6 précise et agréable – était parfaite de puissance et de réactivité aussi bien en ville que sur routes. U n très bon choix de cœur et de raison.

 

Modèle essayé : Fiat 500 L 1.6 multijet II 120 chevaux. Tarif : à partir de 23 490 euros. Tarif gamme essence à partir de 17 990 euros. Tarif gamme diesel à partir de 19 990 euros

AILLEURS SUR LE WEB

Contenu proposé par Taboola

Commentez cet article

Votre commentaire sera publié directement et modéré a posteriori. En publiant vous acceptez la charte des commentaires

Aucun commentaire

A propos du blog

Philippe Flamand

Philippe Flamand Le blog auto de Philippe Flamand, rédacteur en chef du magazine L'Entreprise.

Voir leurs profils

L'ENTREPRISE SUR LE WEB

S'abonner au flux de ce blog

[De quoi s'agit-il?]

Catégories
Derniers commentaires
Archives

Retour vers le haut de page