Skoda Fabia, loin du blingbling

Philippe Flamand, publié le , mis à jour à

bd_140924_skoda_fabia_in_paris_003_1 (2)

C’est sobre, sans chichi, solide, bien fini, bien conçu. Bref du tchèque à la sauce germanique, c’est dire. Si la troisième génération de Skoda Fabia s’est refait une beauté très angulaire pas très sexy, sa conduite en revanche donne toute satisfaction. L’habitacle sans grande fantaisie bénéficie d’éléments bicolores en finition style qui lui donnent un peu plus de peps. Position de conduite sans reproche, ergonomie idem, la Fabia 3e du nom bénéficie d’un niveau d’équipement généreux (système MirrorLink pour connecter son smartphone à l’écran tactile, système anticollision Front Assist…). Essayée avec le nouveau petit moteur trois cylindres 1,4 litre TDI de 90 chevaux elle se montre nerveuse et pleine d’allant en ville mais un peu limitée sur de plus longs parcours routiers. Spacieuse pour cette catégorie avec un large coffre de 330 litres la Fabia est un choix judicieux pour une utilisation quotidienne et citadine pour peu que l’on ne soit pas trop exigeant en termes d’esthétique.
Modèle essayé : Skoda Fabia III 1.4 TDI 90ch Style, tarifs à partir de 19 460 euros. Tarifs gamme essence à partir de 12 680 euros, gamme diesel à partir de 16 500 euros.

AILLEURS SUR LE WEB

Contenu proposé par Taboola

Commentez cet article

Votre commentaire sera publié directement et modéré a posteriori. En publiant vous acceptez la charte des commentaires

1 commentaire

twingo91

L’Express n’aurait-il pas oublié la mention « publi-reportage » ?


Répondre

A propos du blog

Philippe Flamand

Philippe Flamand Le blog auto de Philippe Flamand, rédacteur en chef du magazine L'Entreprise.

Voir leurs profils

L'ENTREPRISE SUR LE WEB

S'abonner au flux de ce blog

[De quoi s'agit-il?]

Catégories
Derniers commentaires
Archives

Retour vers le haut de page