Outback 2.0 D Club Lineartronic : la quintessence Subaru

Philippe Flamand, publié le

Subaru nous a habitué de longue date à faire circuler des véhicules robustes, sécurisants, sans chichi. Le nouvel Outback ne fait pas exception à la règle. La quatrième génération de ce gros break à quatre roues motrices permanentes né il y a 18 ans vient d’être légèrement restylée. Nouvelle calandre, nouveau bouclier avant, anti-brouillards insérés dans le bas de pare choc, jantes à 6 branches, le SUV conserve son allure de baroudeur chic. Très confortable, bien équipé (hayon électrique, écran tactile, sièges électriques chauffants, démarrage sans clef, caméra de recul…), très spacieux, l’Outback collectionne les superlatifs et fait rimer élégance avec simplicité. Mais pas toujours avec modernité et c’est dommage. Le restyling du printemps n’est pas allé en profondeur et la dotation technologique du modèle présente quelques lacunes surtout par comparaison avec ses concurrents germaniques. Ici pas de feux de route automatique et/ou directionnels, nul avertisseur d’angle mort ou de régulateur de vitesse adaptatif, de détecteur de fatigue, de dispositif de reconnaissance des panneaux et autre assistant de maintien dans la voie… Sans parler de freinage automatique d’urgence.

En revanche le confort est large et le plaisir de conduite intact grâce aux grandes qualité mécaniques de l’engin. Pour la première fois le constructeur japonais couple en effet son excellent moteur turbodiesel à plat Boxer (un bloc 2 litres de 150 chevaux) avec la boite Lineartronic (transmission variable en continu) jusqu’ici réservée aux motorisations essence. Résultat : puissance et souplesse sont au rendez-vous, la motricité étant assurée par le toujours très performant système Symmetrical AWD de la transmission. Un sans faute !

 

Tarifs

Moteurs diesel à partir de 35 400 euros

Moteurs essence à partir de 35 400 euros

 

Modèle d’essai :

Outback 2.0 D Club Lineartronic

Tarif : à partir de 39 900 euros

Bonus/Malus : 166 gr de CO2/km +1500 euros

AILLEURS SUR LE WEB

Contenu proposé par Taboola

Commentez cet article

Votre commentaire sera publié directement et modéré a posteriori. En publiant vous acceptez la charte des commentaires

Aucun commentaire

A propos du blog

Philippe Flamand

Philippe Flamand Le blog auto de Philippe Flamand, rédacteur en chef du magazine L'Entreprise.

Voir leurs profils

L'ENTREPRISE SUR LE WEB

S'abonner au flux de ce blog

[De quoi s'agit-il?]

Catégories
Derniers commentaires
Archives

Retour vers le haut de page