Citroën DS3 cabrio : nouvelle arme de séduction

Philippe Flamand, publié le

C’était déjà le chouchou de ces dames… En version décapotable la DS3 enfonce le clou.

Surtout dans cette configuration Sport Chic propulsée par le moteur 1,6 litre THP de 155 chevaux.

La belle soigne son look dehors comme dedans. À conduire c’est un régal au confort un peu rude mais avec des sièges de très bonne tenue, à l’insonorisation relative mais avec un très joli bruit d’échappement.

Freinage, tenue de route, précision de la direction, boîte manuelle, rien à dire sur les fondamentaux.

L’habitacle est splendide avec toujours les très beaux compteurs à aiguilles et la planche de bord laquée.

L’équipement est à la mesure de l’ambition.

Reste la capote… Très belle dans une livrée à chevrons noirs et gris, elle s’ouvre en roulant jusqu’à 120 km/h. Mais à la différence d’un véritable cabriolet elle se contente de découvrir le toit sans transformer la voiture. Complètement repliée, elle masque en outre entièrement la visibilité arrière. Pas très pratique ! Enfin cette drôle de configuration réduit le coffre à sa plus simple expression. Pour le shopping ce n’est pas top….

J’aime bien : la possibilité de décapoter jusqu’à 120 km/h

J’aime pas : l’accès pour le moins problématique au coffre

Tarifs

Moteurs essence à partir de 18 800 euros

Moteurs diesel à partir de 22 950 euros

 

Modèles d’essai :

Citroën DS3 Cabrio THP 155

Tarif : à partir de 24 450 euros

Bonus/Malus : 137gr de CO2/km + 100 euros

AILLEURS SUR LE WEB

Contenu proposé par Taboola

Commentez cet article

Votre commentaire sera publié directement et modéré a posteriori. En publiant vous acceptez la charte des commentaires

Aucun commentaire

A propos du blog

Philippe Flamand

Philippe Flamand Le blog auto de Philippe Flamand, rédacteur en chef du magazine L'Entreprise.

Voir leurs profils

L'ENTREPRISE SUR LE WEB

S'abonner au flux de ce blog

[De quoi s'agit-il?]

Catégories
Derniers commentaires
Archives

Retour vers le haut de page