Kia Carens, un nouveau venu ambitieux

Philippe Flamand, publié le

En installant sous le capot de son nouveau monospace Carens le moteur 1,7 litre turbo diesel de 136 chevaux qui équipe déjà plusieurs modèles du groupe (Kia Optima, Hyundai i40) de préférence à l’apathique 1,6 litre CRDI, Kia a fait le bon choix. Cette mécanique tonique fait son travail consciencieusement pour garantir une conduite de bon père de famille. Et c’est finalement ce que l’on demande en premier à ce rival des Renault Scenic et autres Citroën Picasso. Familial, le Carens l’est à n’en pas douter avec un vaste espace intérieur et une troisième rangée de sièges dans le coffre (en option facturée 500 euros) qui se déplie en un tour de main. Et un peu partout des espaces de rangement (tiroirs sous les sièges, casiers sous le plancher, vide-poches, bacs de porte…)

Proche par son esthétique du Ford CMax, plutôt élégant, classique, le Carens soigne également son habitacle : belle finition, plastiques flatteurs, sièges en cuir chauffant (avant et arrière !) et ventilés (en version luxe), et parfaite ergonomie des commandes. La planche de bord est sobre et bien agencée, et l’équipement très généreux : volant chauffant, caméra de recul, toit en verre panoramique et ouvrant, système de parking automatique (malheureusement pas très performant), écran tactile, ouverture et démarrage sans clé avec un éclairage d’approche sur les poignées extérieures avant. Une petite attention bien sympathique à laquelle nous ont désormais habitués les Coréens.

Sans être révolutionnaire sur le segment le Carens tire donc plutôt bien son épingle du jeu avec des tarifs concurrentiels et une garantie constructeur comme toujours chez Kia de 7 ans. En outre Le Carens est pour l’instant seul en lice dans sa famille à défendre les couleurs du monospace compact, son cousin Hyundai ix30 dont la sortie a été différée ne sera présenté officiellement qu’en septembre au salon de Francfort pour être commercialisé à la rentrée.

 

J’aime bien : les sièges arrière chauffants

J’aime pas : l’absence de roue de secours (malheureusement comme c’est désormais la règle sur de nombreux véhicules, chasse au surpoids oblige…)

Tarifs

Moteurs essence à partir de 21 600 euros

Moteurs diesel à partir de 23 800 euros

 

Modèles d’essai :

Kia Carens 1,7 Diesel CRDi 136 ch 7 places Premium

Tarif : à partir de 30 200 euros

Bonus/Malus : 148 gr de CO2/km + 400 euros

AILLEURS SUR LE WEB

Contenu proposé par Taboola

Commentez cet article

Votre commentaire sera publié directement et modéré a posteriori. En publiant vous acceptez la charte des commentaires

Aucun commentaire

A propos du blog

Philippe Flamand

Philippe Flamand Le blog auto de Philippe Flamand, rédacteur en chef du magazine L'Entreprise.

Voir leurs profils

L'ENTREPRISE SUR LE WEB

S'abonner au flux de ce blog

[De quoi s'agit-il?]

Catégories
Derniers commentaires
Archives

Retour vers le haut de page