Ford B-Max et Ford Fiesta moteurs 1 litre ecoboost : l’essence de la mécanique

Philippe Flamand, publié le

On l’avait déjà essayé sous le capot de la Focus et l’on avait été bluffé.

Pensez un petit cube d’un litre et trois cylindres capable de développer 125 chevaux sans peine et même avec un bel enthousiasme, rien d’étonnant à ce que cette très belle mécanique ait été élue moteur de l’année 2012.

Le voici sous le capot du B-Max avec 120 chevaux et un peu moins puissant –100 chevaux – pour la nouvelle Fiesta.

Avec toujours les mêmes caractéristiques : un moteur essence qui combine injection directe, distribution variable, pompe à huile pilotée et suralimentation par turbocompression, et qui garantit une faible consommation et  des rejets de CO2 réduits. Avec en prime une absence de vibrations (qui pénalisent souvent les mécaniques à trois cylindres), un fonctionnement silencieux, une belle vivacité et une jolie sonorité.

Résultats : un réel plaisir de conduite, la Fiesta l’emportant en la matière sur le B-Max.

Celui-ci a néanmoins de solides arguments à faire valoir à commencer par sa ligne plutôt sympa et son accessibilité grâce à sa portière arrière coulissante et l’absence de montant central. Le coffre est en revanche un peu petit.

Côté équipement notre version Titanium (haut de gamme) ne disposait pas de système de navigation (en option) mais d’un très beau toit panoramique en verre (également en option). Rien à dire – sinon du bien – sur le plan mécanique, le moteur étant parfaitement épaulé par la boite à cinq rapports, un freinage correct, une tenue de route idem et un confort parfait.

L’ensemble est finalement très homogène et très agréable à conduire, la position haute au volant garantissant  une belle visibilité en ville. Sur parcours urbain toutefois la Fiesta se montre plus agile et parfaitement à son aise en bénéficiant elle aussi de la réactivité du petit moteur ecoboost.

L’un comme l’autre affichent par ailleurs une belle sobriété grâce à la technologie spécifique du trois cylindres mais aussi du système stop and start livré de série.

Dommage en revanche que ces deux petites Ford pêchent côté esthétique. Le relifting de la Fiesta se borne à sa nouvelle calandre imitation d’Aston Martin qui lui donne un air canaille, tandis que ses lignes peu séduisantes n’ont pas changé.

 

A l’intérieur que ce soit dans le  B-Max ou dans la Fiesta la planche de bord conserve son apparence « futuriste » peu avenante. Les plastiques sont cheap et les finitions pas top, bien en deçà du niveau de  qualité désormais atteints par les constructeurs français.

L’habitacle de la Fiesta évolue peu

L’intérieur du B-Max n’est pas des plus esthétiques

 

En outre l’ergonomie des commandes et l’affichage riquiqui du système radio-bluetooth laisse à désirer.

Mais après tout c’est affaire de goût !

 

J’aime bien : la nouvelle calandre de la marque façon Aston Martin

J’aime pas : l’esthétique de la planche de bord des deux modèles

 

Fiche technique Ford Fiesta

 

Tarifs :

Gamme essence à partir de 11 900 euros

Gamme diesel à partir de 14 500 euros

 

Modèle d’essai : Ford Fiesta 1 litre ecoboost 100 ch

Tarif : à partir de 14 900 euros

Bonus/Malus : – 200 euros

 

Note Globale : 15/20

 

Conduite 20/20 (Moteur — puissance, couple, bruit — boîte de vitesse — réactivité, étagement, fluidité commandes — direction — souplesse, maniabilité, précision – freinage)

 

Vie à bord 12/20 (Commandes — ergonomie, esthétique — espace — habitacle, modularité, rangements — volume coffre, visibilité — arrière, avant, latérale)

 

Confort 20/20 (sièges, suspensions)

 

Esthétique 10/20 (extérieur, intérieur)

 

Budget 14/20 (prix d’achat, bonus/malus)

 

 

Fiche technique Ford B-Max

 

Tarifs :

Gamme essence à partir de 16 100 euros

Gamme diesel à partir de 18 350 euros

 

Modèle d’essai : Ford B-Max 1 litre ecoboost 120 ch

Tarif : à partir de 19 350 euros

Bonus/Malus : 0 euros

 

Note Globale : 15/20

 

Conduite 20/20 (Moteur — puissance, couple, bruit — boîte de vitesse — réactivité, étagement, fluidité commandes — direction — souplesse, maniabilité, précision – freinage)

 

Vie à bord 12/20 (Commandes — ergonomie, esthétique — espace — habitacle, modularité, rangements — volume coffre, visibilité — arrière, avant, latérale)

 

Confort 20/20 (sièges, suspensions)

 

Esthétique 10/20 (extérieur, intérieur)

 

Budget 12/20 (prix d’achat, bonus/malus)

AILLEURS SUR LE WEB

Contenu proposé par Taboola

Commentez cet article

Votre commentaire sera publié directement et modéré a posteriori. En publiant vous acceptez la charte des commentaires

Aucun commentaire

A propos du blog

Philippe Flamand

Philippe Flamand Le blog auto de Philippe Flamand, rédacteur en chef du magazine L'Entreprise.

Voir leurs profils

L'ENTREPRISE SUR LE WEB

S'abonner au flux de ce blog

[De quoi s'agit-il?]

Catégories
Derniers commentaires
Archives

Retour vers le haut de page