Renault Mégane coupé Monaco RS Taillée pour la compétition

Philippe Flamand, publié le , mis à jour à

Evidemment c’est du lourd, du brutal.
Pensez 250 chevaux embarqués sous le capot, prêts à répondre à la moindre sollicitation du pied droit, de quoi voir s’envoler tous ses points en quelques secondes.
Mais quel bonheur mécanique !
Ce moteur 2 litres essence 16 soupapes turbo est un pur bijou : agressif, rageur, très réactif mais pour autant d’une infinie souplesse et taillé pour les longs, très longs parcours.
Silencieux, puissant, fort en couple (340 Nm dès 3 000 tours/min), ce bloc irréprochable est en outre marié à une boite de vitesse manuelle à 6 rapports, idéale, et à une direction d’une grande précision. Ajoutez un excellent freinage et un châssis aux petits oignons (également disponible en option un châssis Cup avec différentiel à glissement limité mécanique, freins rainurés et étriers de freins rouges, le tout emballé dans le pack Cup pour 1400 euros) et vous avez une tenue de route parfaite quelles que soient les conditions météo.
Résultat : un joujou sportif à utiliser – en dehors des circuits – avec prudence et modération.
Le monstre n’est toutefois pas dénué de reproches.
Son esthétique bodybuildée est discutable et ne fait pas, en tout cas, tourner les têtes dans la rue.
Certes le niveau d’équipement est conforme au haut de gamme de la marque au losange, les sièges en cuir offrent une très bonne tenue, le confort logiquement un peu rude reste satisfaisant même aux places arrière. Mais l’ergonomie de certaines commandes estampillées Mégane est médiocre. Pourquoi diable par exemple reléguer les commandes de régulateur-limiteur de vitesse sur la console centrale ?
Enfin question économie le bolide est plutôt dispendieux avec une consommation de carburant généreuse dès que l’on monte un peu dans les tours et un malus fiscal de 750 euros pour cause de rejets élevés de CO2 (190 g/km).

J’aime : la position de conduite, la souplesse du moteur, la maniabilité du bolide

Je n’aime pas : les horribles compteurs inclinés et du coup illisibles, la sonorité passe partout de l’échappement.

Renault Mégane Coupé Monaco RS
Tarifs : à partir de 29 500 euros

Note globale : 15,5/20
– Agrément de conduite : 19/20 (moteur, puissance, couple, commandes de boîte, ergonomie, direction, maniabilité…
– Sécurité : 20/20 (freinage, tenue de route)
– Équipements de sécurité : 20/20 (ABS, esp, etc.… airbags, phares, régulateur/limiteur de vitesse…
– Confort : 18/20 (sièges, suspension…
– Équipements de confort : 15/20 (GPS, bluetooth, radar de stationnement, caméra de recul)
– Volume : 10/20 (espace habitacle, volume de chargement du coffre)
– Esthétique : 12/20
– Budget : 10/20 (consommation, bonus-malus, prix d’achat, options…)

AILLEURS SUR LE WEB

Contenu proposé par Taboola

Commentez cet article

Votre commentaire sera publié directement et modéré a posteriori. En publiant vous acceptez la charte des commentaires

Aucun commentaire

A propos du blog

Philippe Flamand

Philippe Flamand Le blog auto de Philippe Flamand, rédacteur en chef du magazine L'Entreprise.

Voir leurs profils

L'ENTREPRISE SUR LE WEB

S'abonner au flux de ce blog

[De quoi s'agit-il?]

Catégories
Derniers commentaires
Archives

Retour vers le haut de page