Match estival Renault Grand Scenic 1.6 dCi 130 contre Mazda 5 1.6 MZ-CD 115

Philippe Flamand, publié le

C’est l’ancêtre, la référence, beaucoup copiée, parfois égalée (voire dépassée) mais qui reste dans le coup. Surtout avec son nouveau moteur diesel 1,6 litre de 130 chevaux.

Le Grand Scenic de Renault n’est pas très joli, mais très agréable une fois au volant avec un véritable sentiment d’espace et un habitacle bicolore qui tranche avec la grisaille habituelle de ses concurrents.

Extrêmement facile à conduire même en ville, tonique, astucieux, confortable il fait preuve d’un bel allant servi par une très bonne boite manuelle douce et précise.

Hélas le système stop and start pèche, comme souvent sur les motorisations diesel, par un manque de souplesse et une certaine confusion qui amène souvent à caler au moment de redémarrer. La marque au losange n’égale pas en la matière le savoir faire de PSA.

Pour le reste Renault fait la preuve de son habilité à construire des voitures faciles à vivre et agréables à conduire et qui plus est économes.

Rodé au système de démarrage sans clef le constructeur récidive avec talent, et nous gratifie en outre d’une sono de belle facture, couplée, une fois n’est pas coutume pour un constructeur français, à un GPS (made in TomTom) efficace et ergonomique et à un système bluetooth qui fonctionne.

Quant à la nouvelle mécanique diesel à 4 cylindres elle se révèle étonnamment tonique et disponible (320Nm de couple dès 1750 tr/min), silencieuse et sobre. En prime seulement 115 gr de Co2 rejets au kilomètre (ni bonus ni malus) et l’adoption d’une chaîne de distribution garantie à vie en lieu et place de la courroie habituelle.
Dans la même catégorie de monospace compact à grand gabarit Mazda offre une cure de jouvence à son numéro 5 à portières arrières coulissantes.

Essayé avec la motorisation diesel également de 1,6 litre mais qui plafonne là à 115 chevaux, ce monospace japonais est fidèle aux canons de la marque. Bon moteur, bonne boîte de vitesses, confort satisfaisant, tenue de route excellente, meilleure que celle du Scenic car plus proche de la rigueur d’une berline.

En revanche le freinage est médiocre, le look assez banal et l’habitacle tout de noir vêtu d’une infinie tristesse.

Dans cette version Elegance de milieu de gamme l’équipement est très suffisant (avec GPS également siglé TomTom en option) mais cela ne suffit toutefois pas à rendre la Mazda 5 attirante, d’autant que son coffre est encombré par la troisième rangée de sièges sous forme de banquette 50/50 qui ne disparaît pas dans le plancher et obère ainsi le volume de chargement. Pour un véhicule à vocation familiale c’est embêtant.

RENAULT GRAND SCENIC 1.6 dCi 130
Tarifs : à partir de 27 350 euros
Note globale : 16/20

– Agrément de conduite : 19/20 (moteur, puissance, couple, commandes de boîte, ergonomie, direction, maniabilité…)
– Sécurité : 16/20 (freinage, tenue de route)
– Équipements de sécurité : 19/20 (ABS, esp, etc.… airbags, phares, régulateur/limiteur de vitesse…)
– Confort : 16/20 (sièges, suspension…)
– Équipements de confort : 20/20 (GPS, bluetooth, radar de stationnement, caméra de recul)
– Volume : 20/20 (espace habitacle, volume de chargement du coffre)
– Esthétique : 8/20
– Budget : 16/20 (consommation, bonus-malus, prix d’achat, options…)

MAZDA 5 1.6 MZ-CD 115
Tarifs : à partir de 25 650 euros
Note globale : 14/20

– Agrément de conduite : 16/20 (moteur, puissance, couple, commandes de boîte, ergonomie, direction, maniabilité…)
– Sécurité : 16/20 (freinage, tenue de route)
– Équipements de sécurité : 18/20 (ABS, esp, etc.… airbags, phares, régulateur/limiteur de vitesse…)
– Confort : 12/20 (sièges, suspension…)
– Équipements de confort : 14/20 (GPS, bluetooth, radar de stationnement, caméra de recul)
– Volume : 16/20 (espace habitacle, volume de chargement du coffre)
– Esthétique : 7/20
– Budget : 15/20 (consommation, bonus-malus, prix d’achat, options…)

AILLEURS SUR LE WEB

Contenu proposé par Taboola

Commentez cet article

Votre commentaire sera publié directement et modéré a posteriori. En publiant vous acceptez la charte des commentaires

Aucun commentaire

A propos du blog

Philippe Flamand

Philippe Flamand Le blog auto de Philippe Flamand, rédacteur en chef du magazine L'Entreprise.

Voir leurs profils

L'ENTREPRISE SUR LE WEB

S'abonner au flux de ce blog

[De quoi s'agit-il?]

Catégories
Derniers commentaires
Archives

Retour vers le haut de page