CITROEN C4 e Hdi110 Un vrai blockbuster

Philippe Flamand, publié le

Toujours se méfier de la première impression ! Même si c’est parfois la bonne. Mon premier essai de la nouvelle Citroën C4 m’avait laissé sur ma faim. Dans l’Entreprise du 25 novembre dernier je pestais allègrement contre la boîte pilotée dont le fonctionnement saccadé nuisait me semblait-il à la conduite. Sous-estimant sans doute les autres (grandes) qualités de la nouvelle compacte aux chevrons. Trouvant néanmoins la voiture plutôt jolie, j’ai décidé de refaire avec elle un brin de conduite en optant cette fois-ci pour une motorisation mazoutée. Mes a priori esthétiques favorables se sont confirmés. Bien dessinée, élégante, la C4 est également plaisante à l’intérieur, à la fois confortable et spacieuse. Surtout elle donne immédiatement une impression de bien être et de sécurité que seules les allemandes de catégorie supérieure offraient à leurs usagers dans un passé pas si lointain. La direction est précise, le freinage excellent et le plaisir de conduite en ville et sur route évident…si l’on fait abstraction de la boîte. Car ce second modèle essayé était lui aussi doté de la « fameuse » boîte manuelle pilotée six vitesses. Bien moins chère qu’une boîte auto (disponible uniquement avec le moteur essence VTi 120) – quelques centaines d’euros contre plus d’un millier – cette boite robotisée assure en outre un réel gain de consommation par rapport à une boite manuelle classique – dixit le constructeur. Peut être… Ce qui est sûr c’est que son maniement requiert une réelle habitude pour limiter les à coups intempestifs et suppose notamment de rester en permanence dans les tours en optant de préférence pour le passage des vitesses en mode manuel avec les palettes au volant. Décourageant….Le moteur se montre en revanche assez jovial en toute discrétion. Surtout il dispose de série sur ce modèle (e Hdi 110, finition exclusive) d’un dispositif stop&start qui est sans doute actuellement le plus performant du marché. Avec une mise en veille du moteur à l’arrêt par appui sur la pédale de frein et un redémarrage instantané sans bruit ni à coups dès que l’on relâche son pied. Bluffant !
La C4 nouvelle génération dispose également côté confort dans cette version haut de gamme de systèmes de massage sur les sièges avant conducteur ET passager, de l’avertisseur de radars sur le GPS (comme tous les véhicules du groupe). Mais pas encore du système sans clef enfin adopté par PSA avec la 508, ni d’affichage tête haute pas plus que de régulateur de vitesse adaptatif. Même si globalement le niveau d’équipement est plutôt élevé dès les modèles d’entrée de gamme. Bilan globalement positif donc pour cette parfaite polyvalente au succès assuré puisque les très bons chiffres de vente de février (4200) ont été confirmés en mars avec plus de 6300 C4
immatriculées.

CITROEN C4 e Hdi110
Tarifs : à partir de 24 000 euros
Note globale : 16/20

– Agrément de conduite : 15/20 (moteur, puissance, couple, commandes de boîte, ergonomie, direction, maniabilité…
– Sécurité : 20/20 (freinage, tenue de route)
– Équipements de sécurité : 19/20 (ABS, esp, etc… airbags, phares, régulateur/limiteur de vitessse…
– Confort : 16/20 (sièges, suspension…
– Equipements de confort : 15/20 (GPS, bluetooth, radar de stationnement, caméra de recul)
– Volume : 14/20 (espace habitacle, volume de chargement du coffre)
– Esthétique : 13/20
– Budget : 18 /20 consommation, bonus-malus, prix d’achat, options…

AILLEURS SUR LE WEB

Contenu proposé par Taboola

Commentez cet article

Votre commentaire sera publié directement et modéré a posteriori. En publiant vous acceptez la charte des commentaires

Aucun commentaire

A propos du blog

Philippe Flamand

Philippe Flamand Le blog auto de Philippe Flamand, rédacteur en chef du magazine L'Entreprise.

Voir leurs profils

L'ENTREPRISE SUR LE WEB

S'abonner au flux de ce blog

[De quoi s'agit-il?]

Catégories
Derniers commentaires
Archives

Retour vers le haut de page