Opel Mériva : malin et séduisant

Philippe Flamand, publié le

Dur dur… En dépit du très bon maintien des sièges, de leur très belle finition dans cette version mixte cuir et tissu et de leur dessin accueillant, faire 1000 kilomètres aller-retour dans la journée sur autoroute s’avère un brin fatigant à bord du nouvel Opel Mériva. Pour tout dire le confort de ce monospace urbain demeure d’une fermeté toute germanique. Mais c’est sans doute là son seul véritable défaut avec une esthétique discutable vue de profil. La faute sans doute à cet allongement du porte à faux avant qui rompt l’harmonie de la ligne. Dommage car globalement ce nouveau Mériva a de faux airs de Mercedes Classe A ou B, avec un arrière gracieux.

Concurrent affirmé du Citroën C3 Picasso, le Mériva se rapproche plus par ses cotes d’une Renault Megane Scenic. De quoi satisfaire une famille avec enfants(s) . Et c’est à n’en pas douter la vocation première de ce monospace doté de portes arrières antagonistes qui facilitent grandement l’accès (idéal pour installer un enfant dans un siège adéquate). Le côté pratique est d’ailleurs un des atouts majeurs de l’Opel avec un grand coffre, des sièges arrières repliables en un seul geste pour obtenir un plancher plat, un siège central arrière « symbolique » qui peut s’escamoter pour donner plus de place aux deux autres passagers… Mais aussi de nombreux espaces de rangements à commencer par une console centrale surmontée d’un accoudoir le tout étant sur rails, à la fois coulissant et amovibles. Très pratique.

En version Cosmo haut de gamme la finition du Mériva est de très bonne facture et la planche de bord s’apparente à celle d’une berline de catégorie supérieure. En prime un large toit en verre qui rend l’habitacle très lumineux. Côté moteur le nouveau 1,4 litre essence turbo (120 et 140 chevaux) est agréable sans faire de merveilles. Bref au final le Mériva devrait séduire une clientèle familiale plutôt jeune qui cherche un véhicule urbain agile, facile à utiliser et polyvalent pour pouvoir partir en week-end sans problèmes. A condition ne pas souffrir du dos…

Opel Mériva 1.4 T
Tarifs : à partir de 17 950 euros
Note globale : 13/20

– Agrément de conduite : 16/20 (moteur, puissance, couple, commandes de boîte, ergonomie, direction, maniabilité…
– Sécurité : 14/20 (freinage, tenue de route)
– Equipements de sécurité : 18/20 (Abs, esp, etc… airbags, phares, régulateur/limiteur de vitessse…
– Confort : 8/20 (sièges, suspension…
– Equipements de confort : 15/20 (GPS, bluetooth, radar de stationnement, caméra de recul)
– Volume : 12/20 (espace habitacle, volume de chargement du coffre)
– Esthétique : 12/20
– Budget : 11/20 (consommation, bonus-malus, prix d’achat, options…

AILLEURS SUR LE WEB

Contenu proposé par Taboola

Commentez cet article

Votre commentaire sera publié directement et modéré a posteriori. En publiant vous acceptez la charte des commentaires

Aucun commentaire

A propos du blog

Philippe Flamand

Philippe Flamand Le blog auto de Philippe Flamand, rédacteur en chef du magazine L'Entreprise.

Voir leurs profils

L'ENTREPRISE SUR LE WEB

S'abonner au flux de ce blog

[De quoi s'agit-il?]

Catégories
Derniers commentaires
Archives

Retour vers le haut de page