Citroën DS3 : trop bling bling !

Philippe Flamand, publié le

 

Mais comment peut-il plaire aux femmes ? Tous les hommes se sont au moins une fois dans leur vie poser cette question en découvrant une superbe créature accrochée au bras d’un macho bon teint. Que dire lorsque la belle est manifestement sous le charme d’une partenaire du même sexe, tendance camionneur. En l’occurrence la séductrice a plutôt des allures de petite frappe de banlieue. Du noir, du chrome, du tape à l’œil….Total bling bling façon rappeur. Annoncée avec force dépenses marketing, la Citroën DS 3 a fait sP10008001.gifon entrée sur nos routes il y a quelques semaines.

Et contrairement à mes plus sombres prévisions ça marche – disons plutôt ça roule – à en juger par le nombre de véhicules croisés dans les beaux quartiers de la capitale et de la proche banlieue. Avec très souvent, au volant, effectivement,  une conductrice. De ce point de vue la marque aux chevrons semble en passe de réussir son pari : détrôner l’indéboulonable  Mini dans l’inconscient féminin. Evidemment la DS3 a pour cela quelques atouts majeurs à faire valoir : tenue de route majestueuse (grâce à un fantastique train avant), mécanique agressive en version THP 150 (sous le capot un quatre cylindres 1,6 litre turbo développant  156 chevaux), et look tapageur. Sans oublier quatre vraies places pour conduire les enfants à l’école le matin et un vrai coffre (pour les courses ou les week-end en amoureux). Le confort lui est un peu rude en dépit de magnifiques sièges qui garantissent un parfait maintien. Quant à l’esthétique intérieure le bilan est en demi teinte.

 

 

P09074006.gifComme sur la Fiat 500 le tableau de bord se pare d’un placage laqué tape à l’œil et de plastiques médiocres. Le reste (volant, compteurs, console centrale)  sacrifie à la mode du noir-qui-fait-chic et qui donne le bourdon. A noter le TRES mauvais système GPS-téléphone bluetooth-audio CD que l’on retrouve malheureusement sur la plupart des véhicules du groupe PSA, et qui, en outre sur ce modèle, n’affiche même pas pas les radars fixes. Un comble pour une petite urbaine à vocation sportive !
Reste le prix, 20 000 euros tout ronds (sans malus) qui achèvera sans doute de convaincre les hésitantes.

AILLEURS SUR LE WEB

Contenu proposé par Taboola

Commentez cet article

Votre commentaire sera publié directement et modéré a posteriori. En publiant vous acceptez la charte des commentaires

Aucun commentaire

A propos du blog

Philippe Flamand

Philippe Flamand Le blog auto de Philippe Flamand, rédacteur en chef du magazine L'Entreprise.

Voir leurs profils

L'ENTREPRISE SUR LE WEB

S'abonner au flux de ce blog

[De quoi s'agit-il?]

Catégories
Derniers commentaires
Archives

Retour vers le haut de page