Mazda 3 : parcours sans faute

arnaud, publié le

 Les nouveautés n’en finissent pas de déferler, chez Mazda

La Mazda 3, star (trop) discrète du marché des compactes vient de subir un coup de jeune. L’ami Philippe Flamand en est sorti emballé. Moi qui suis actuellement à son volant, je partage son enthousiasme !

N’en déplaise aux inconditionnels de la « voature » franchouillarde ou aux turiféraires des carosses teutons, je suis depuis longtemps, je le confesse, un fervent partisan de la nipponautomobile. Honda Toyota, même combat. Quand qualité et sécurité riment avec longévité. Sur ce podium trône en majesté un troisième samouraï, moins populaire sans doute mais pétri pourtant des mêmes qualités : Mazda. Au fil des mois et du renouvellement de la gamme de cet honorable constructeur je suis devenu, je l’avoue, complètement Mazdaphile. Il faut dire que la marque aligne pour cela de sérieux arguments.

Si la présentation du maxi SUV sportif CX-7 en 2007 ne nous avait pas entièrement convaincu, la succession, depuis, de trois modèles faisant chacun référence dans leur catégorie a enfoncé le clou. Au passage Mazda peaufine son identité visuelle avec des lignes de caisse et des ailes avant qui ont indéniablement un air de famille. Ce parcours sans faute démarré avec la Mazda 2, s’est poursuivi avec la Mazda 6, deux véhicules dont nous avons déjà écrit ici tout le bien qu’il fallait en penser. Le troisième rendez-vous est à l’unisson avec la nouvelle Mazda 3. Une berline moyenne qui court dans la catégorie des Peugeot 308, Volkswagen Golf et Renault Megane. C’est dire si la concurrence est rude ! Mais la petite japonaise tient la route et accomplit un sans faute. Un poil plus longue que sa devancière et que ses rivales, la nouvelle Mazda 3 est spacieuse et pratique avec un coffre profond. Sa ligne est élégante et sportive avec une face avant typée et un arrière trapu il est vrai plus quelconque. A bord l’ambiance est sérieuse, un brin austère façon germanique en noir et gris. Avec pour maître mot : l’ergonomie. Un satisfecit pour les commandes du GPS sur le volant qui permettent très facilement et sans lâcher le manche de trouver son chemin. L’écran en couleur taille mini est niché sous la casquette de la planche de bord. Bien vu. Le reste est à l’avenant à commencer par la commande de boîte manuelle avec petit levier sport d’une grande maniabilité. Sur la route rien à dire : plus légère de 15 kilos que la Mazda 3 ancienne génération, la nouvelle se la joue petit bolide surtout avec le nouveau moteur diesel 185 ch déjà installé sous le capot de la Mazda 6.  Bonnes reprises, bonne tenue de route, freinage épatant….Le plaisir de conduite est réel. Idem avec le moteur 2 litres essence de 150 ch en boite auto, qui offre nervosité et souplesse. Cela dit l’entrée de gamme mazoutée – le bloc 1,6 l de 109 cv emprunté à PSA et Ford – se révèle suffisant pour aligner confortablement les kilomètres. Particularités de toutes ces mécaniques : un silence impressionnant.

Seul défaut de la « 3 » ses tarifs un poil supérieurs à ceux de la concurrence. Mais avec un niveau d’équipement en série qui est lui incomparable. Jugez-plutôt : ESP, 6 airbags, jantes de 16 pouces en alliage, détecteur de pluie, allumage automatique des phares, radar de recul, régulateur de vitesse, commandes au volant, rétroviseur intérieur électrochromatique, climatisation automatique bi-zone. Avec en sus, selon les finitions :  feux arrière à Leds, carte de démarrage main libre, système de navigation GPS avec écran couleur, phares bi-xénon directionnels, système audio Bose à 10 haut-parleurs, chargeur 6 CD compatible MP3, système Bluetooth…. Qui dit mieux ?

Nouvelle Mazda 3 de 19 600 à 25 500 euros.

Photos

AILLEURS SUR LE WEB

Contenu proposé par Taboola

Commentez cet article

Votre commentaire sera publié directement et modéré a posteriori. En publiant vous acceptez la charte des commentaires

Aucun commentaire

A propos du blog

Philippe Flamand

Philippe Flamand Le blog auto de Philippe Flamand, rédacteur en chef du magazine L'Entreprise.

Voir leurs profils

L'ENTREPRISE SUR LE WEB

S'abonner au flux de ce blog

[De quoi s'agit-il?]

Catégories
Derniers commentaires
Archives

Retour vers le haut de page