Volvo S80 D5 205 ch : transfigurée

arnaud, publié le

 Il faut se méfier des chiffres. Prenez la fiche technique de la Volvo S80, ou plutôt de la nouvelle version de son turbodiesel D5. sur le papier, la différence est mince : 205 chevaux au lieu de 185. Mais au volant, on est dans un autre monde.

Plus énergique, certes, la mécanique est surtout plus vive. C’est la magie des suralimentations et systèmes d’injections de dernière génération, qui vous offrnt plus de couple, plus bas, et donc multiplient de façon exponentielle le plaisir de conduire, mêmes aux allures très maîtrisées qui s’imposent désormais sur nos route, tout en diminuant de manière spectaculaire les consommations et les rejets de C02. La grosse Volvo voit ainsi son malus écologique passer de 750 euros à 200 euros seulement. Eh oui, rouler dans un véhicule très statutaire sans mettre (trop) à mal sa conscience verte devient possible. Décidément, le progrès naît de la contrainte.

A partir de 40 300 euros.

AILLEURS SUR LE WEB

Contenu proposé par Taboola

Commentez cet article

Votre commentaire sera publié directement et modéré a posteriori. En publiant vous acceptez la charte des commentaires

Aucun commentaire

A propos du blog

Philippe Flamand

Philippe Flamand Le blog auto de Philippe Flamand, rédacteur en chef du magazine L'Entreprise.

Voir leurs profils

L'ENTREPRISE SUR LE WEB

S'abonner au flux de ce blog

[De quoi s'agit-il?]

Catégories
Derniers commentaires
Archives

Retour vers le haut de page