Ford : transports urbains

arnaud, publié le

 Malgré les difficultés de la maison-mère américaine, Ford Europe continue d’enchaîner les nouveautés. 

Après avoir découvert le SUV compact Kuga, l’ami Philippe Flamand a remarqué sur le parking de M. Ford, à Saint-Germain-en-laye, deux nouvelles citadines : la nouvelle Fiesta et sa (encore plus) petite soeur la Ka. Il a demandé s’il pouvait les essayer. la réponse fut oui ! Voici ses impressions.

•  Kuga : Je sais, il n’est pas de bon ton en ces jours de crise et de développement durablement correct d’essayer un 4X4, qui plus est malusé (750 euros, pour 169 gr de CO2). Tant pis ! Et vive le Kuga. Ford a mis longtemps (mais finalement moins que Renault) pour prendre le train en marche de la mode des SUV et autres petits tout terrain urbains. Seulement lui, contrairement à notre constructeur national, a réussi son pari, notamment sur le plan esthétique. Le Kuga est aussi beau que le Koléos est vilain… Racé, élégant, un rien agressif avec un avant espiègle et un arrière souriant, le dessin est parfaitement réussi. Compact mais pas trop (le coffre est quand même trop petit), maniable, idéal en ville par sa hauteur sur roues mais inadapté au véritable franchissement par cette même hauteur sur roues, il est le jouet idéal pour faire mumuse sur neige ou dans la boue des chemins de campagnes en version 4 roues motrices avec transmission intégrale permanente. Doté d’une seule motorisation diesel – le 2.0 TDCi développé avec le Groupe PSA de 136 ch – il assure sur la route (dommage qu’il n’y ait pas de boite auto). Au volant la position de conduite est parfaite avec des sièges au très bon maintien et des commandes parfaitement positionnées en particulier sur les portières – vitres et rétroviseurs – idéal pour les petits gabarits. En version titanium l’équipement est très complet avec des plastiques plutôt flatteurs hormis la console centrale qui fait toc. Mention spéciale pour le système GPS à écran tactile avec caméra de recul d’une remarquable ergonomie. En revanche cartons rouges pour le dispositif d’occultation (en deux parties) du toit en verre qui fonctionne à contre sens et pour le chauffage dont la lenteur à monter en température confirme que vous avez bien pris place dans une voiture Bobo et non dans un engin pour baroudeur.

A partir de 27 350 euros.

Ford propose également en cette fin (espérons le) d’hiver deux petits véhicules d’appoint, rigolos et pratiques : la nouvelle Fiesta et la KA relookée.

• La Fiesta séduisante de l’extérieur ne casse pas trois pattes à un canard une fois à bord. Pourquoi diable cet étrange dessin de la planche de bord façon vaisseau spatial des années 70. Trop moche ! Pour le reste ça roule, plutôt bien, c’est confortable, équipé comme une grande en version top, mais cela reste moins bien qu’une Mazda 2 (nous en reparlerons prochainement) dotée du même chassis.

A partir de 11 700 euros.

• La KA quant à elle s’est refait une beauté façon Fiat 500 (avec laquelle elle partage la console centrale et la mécanique). City car dans toute sa splendeur la KA est agréable à conduire, sympa à l’intérieur, choupinette à l’extérieur, agile, tonique, remarquablement économe en version diesel (1,3 TDCi 75 ch), avec un coffre plus que raisonnable, mais qui ne s ‘ouvre que de l’extérieur avec la clef. L’ingénieur qui a conçu ça devait être motard….

A partir de 8 990 euros.

AILLEURS SUR LE WEB

Contenu proposé par Taboola

Commentez cet article

Votre commentaire sera publié directement et modéré a posteriori. En publiant vous acceptez la charte des commentaires

Aucun commentaire

A propos du blog

Philippe Flamand

Philippe Flamand Le blog auto de Philippe Flamand, rédacteur en chef du magazine L'Entreprise.

Voir leurs profils

L'ENTREPRISE SUR LE WEB

S'abonner au flux de ce blog

[De quoi s'agit-il?]

Catégories
Derniers commentaires
Archives

Retour vers le haut de page