Renault-Land Rover : le diesel, c’est mieux en boîte auto

arnaud, publié le

 La France y aura mis le temps, mais désormais, l’association entre moteur turbo diesel et boîte automatique entre dans les moeurs. bien souvent, les versions BVA décuplent l’agrément de conduite par rapport à la boîte « méca ». Certes, la fiscalité verte (écopastille, taxe sur les véhicules de société) les pénalise, mais la diffférence au volant est telle que beaucoup de candidats à l’achat peuvent se laisser tenter. Deux nouveaux exemples, chez les cabriolets et les petits 4X4 de loisir.

 •  Renault Mégane Coupé-Cabriolet dCi 130 BVA

A partir de 29 800 euros

Pionniers des coupés cabriolets abordables, peu de temps après le révolutionnaire 206 CC, la Mégane coupé-cabriolet, comme l’ensemble de la gamme, a pris un coup de vieux. La version dCi 130 boîte automatique lancée il y a quelque mois est peut-être sa dernière chance de ne pas être totalement laminée par la concurrence, VW Eos en tête. Pourtant, en lisant la puissance, on se dit que la renault est à la traîne, avec seulement 130 chevaux. Mais c’est là l’astuce. La fluidité apportée par la boîte automatique, même si celle-ci n’est pas des plus high tech, estompe l’un des principaux défaut de la gamme Megane coupé-cabrio, des motorisations sans’âme.Et l’on se met à aborder la conduite autrement, en privilégiant la érénité, à défaut de performances. Pour rouler plus à l’énergie, il y a la VW Eos 2.0 tdi 140 chevaux avec boîte robotisée dsg. mais c’est (beaucoup) plus cher…

• Land Rover Freelander TD4

A partir de 32 370 euros

La boîte auto Quickshift à 6 raports transfigure le Freelander 2. Et lui permet de prendre un peu de champ par rapport à ses redoutables adversaires, sur l’un des marchés les plus concurrentiels qui soient. En version mécanique, les stars japonaises du SUV compact lui mènent la vie dure. Le Toyota RAV-4 et le Honda CR-V sont plus dynamiques sur route.

Certes, Le petit Land leur est bien supérieur hors du bitume. Hélas pour lui, est arrivé voici quelque mois le nouveau Nissan X-Trail : il met tout le monde d’accord en termes de prestations, sur tous les terrains, domine la catégorie en habitabilité, et ne laisse plus guère au Freelander que son élégance comme avantage décisif.

Doté de sa très moderne boîte automatique, en revanche, le Freelander se « gentrifie » et évolue presque dans son monde à lui. La conduite sur route devient extrêmement souple, non sans dynamisme puisque le turbodiesel 2,2 litres délivre tout de même 160 chevaux. On savoure la qualité de l’aménagement, l’élégance de la ligne, et on en arrive presque à oublier l’habitabilité plus proche d’une berline moyenne à 4 vraies places que d’un monospace.

Si le petit  frère des Range et autres Discovery, n’éhésitez pas, le supplément boîte auto se chifffre à moins de 2 000 euros. vous les amortirez en quelques voyages, sous forme de plaisir au volant…

AILLEURS SUR LE WEB

Contenu proposé par Taboola

Commentez cet article

Votre commentaire sera publié directement et modéré a posteriori. En publiant vous acceptez la charte des commentaires

1 commentaire

Avatar de swafran

swafran

Euh… vous vous trompez. Les boîtes automatiques sont beaucoup moins performantes que les traditionelles. Ce n’est pas un point controversé du tout, au contraire bien établi. Ou est-ce que vous plaisantiez?


Répondre

A propos du blog

Philippe Flamand

Philippe Flamand Le blog auto de Philippe Flamand, rédacteur en chef du magazine L'Entreprise.

Voir leurs profils

L'ENTREPRISE SUR LE WEB

S'abonner au flux de ce blog

[De quoi s'agit-il?]

Catégories
Derniers commentaires
Archives

Retour vers le haut de page