Audi RS 4 : un coup de folie sans perdre de points

arnaud, publié le , mis à jour à

Histoire de fêter l’arrivée du printemps dans le prochain numéro de L’Entreprise, je vous ai préparé l’essai d’une machine de rêve. L’Audi RS4 cabriolet dont vous avez peut-être remarqué le look d’enfer dans une récente campagne de pub.

La fiche technique laisse pantois : un cabrio 4 places, doté d’un moteur V8 FSI à injection directe de 420 chevaux, quatre roues motrices, et un ticket d’entrée de 90 000 euros. A priori, on peut se dire que cette sorte de Lamborghini Spider pour les familles est le piège à permis dans toute sa splendeur. Eh bien non.

Je me suis lancé à moi-même un petit pari : en respectant encore plus scrupuleusement que d’habitude les limitations de vitesse, ne perdait-on pas tout le plaisir de dompter cette bête de race ? Quelques journées et centaines de kilomètres plus tard, me reste une impression unique : sans jamais provoquer la maréchaussée, j’ai accumulé des sensations d’une intensité rare, tant la mécanique est exceptionnelle, de vivacité, progressivité, musicalité. Note maximale pour ce chef d’œuvre de la production actuelle. Le dernier bébé de la marque aux anneaux aurait pu n’être qu’une provocation, elle s’avère surtout une démonstration de la virtuosité des ingénieurs allemands !

AILLEURS SUR LE WEB

Contenu proposé par Taboola

Commentez cet article

Votre commentaire sera publié directement et modéré a posteriori. En publiant vous acceptez la charte des commentaires

1 commentaire

premium car service

La publicité de l’OVNI avec le son de l’Audi S4 est vraiment bien trouvée ;)
Le son de son V8 haut régime est vraiment exceptionnel


Répondre

A propos du blog

Philippe Flamand

Philippe Flamand Le blog auto de Philippe Flamand, rédacteur en chef du magazine L'Entreprise.

Voir leurs profils

L'ENTREPRISE SUR LE WEB

S'abonner au flux de ce blog

[De quoi s'agit-il?]

Catégories
Derniers commentaires
Archives

Retour vers le haut de page