C6 : le printemps de Citroën ?

arnaud, publié le , mis à jour à

Pardon de vous avoir laissé sans nouvelles depuis plus d’une semaine. Mais entre quelques jours de repos en famille et les nécessités du bouclage de notre prochain numéro, j’ai eu tendance à négliger mes obligations vis-à-vis de notre communauté de passionnés. Je vous prie de m’en excuser. En compensation, voici une avant-première : mes impressions de conduite sur la voiture qui roule en silence mais fait du bruit dans le Landerneau auto : la Citroën C6 !

J’ai profité de ce break pascal pour rouler un peu, beaucoup, passionnément… Et notamment vous concocter un essai spécial – longue durée, et avec des copilotes chefs d’entreprise- de la nouvelle Citroën C6.
http:///www.citroen.fr/CWF/citroen/Pvn/PresentationVN.aspx?modelType=VP&model=1CX6&margin=1&RubricId=c2031d0d-bff1-4039-b88b-03b2006a0f01
Oui, oui, elle va enfin arriver chez ses premiers propriétaires. Et « M. Citroën » a bien voulu nous la confier en avant-première pour une prise en main. Ou un peu plus que cela. Une dizaine de jours conformes à la vie d’un dirigeant d’entreprise gros rouleur, comme ceux qui lisent L’Entreprise. Et qui sont le cœur de cible du nouveau vaisseau amiral de la marque aux chevrons.

J’ai passé près de dix jours, et plus de 3 000 kilomètres, au volant d’une V6 HDi de 208 chevaux, puis d’une V6 essence 215 chevaux, toutes les deux en finition Exclusive. Chère : environ 52 000 euros en essence et 55 000 en diesel. C’est une faiblesse commerciale à ne pas négliger pour PSA, et ses clients. Les prestations ont intérêt à être à la hauteur ! De ce point de vue, j’ai été plutôt bluffé.
• D’abord par la suspension hydractive : qui filtre parfaitement les ingélaités de la route tout en préservant de vraies sensations de conduite, alors que la C5, elle, pratique l’aseptisation à outrance.
• Ensuite par la direction : vivre dans la tradition Citroën, mais en fin de compte particulièrement agréable par son alliance de douceur et de précision.
• Enfin par l’habitabilité, la qualité des sièges et l’isolation phonique : des ingrédients pour un confort top niveau.
• Seul regret : les moteurs : le 2.7 qui mériteraient quelques chevaux et Nm de plus, et le V6 essence serait à remplacer d’urgence par un bloc de nouvelle génération. Je persiste et je signe, par rapport à mes commentaires concernant les 607 et 407 Coupé 3.0 i

Si Citroën évite les péchés de jeunesse de feue la XM, en matière de fiabilité, la C6 a une carte à jouer sur un marché de la berline où le classsicisme ne paie plus autant qu’autrefois.Cette belle machine truffée de gadgets doit être un casse-tête à industrialiser. Et cela n’est pas sans lien avec le fait que la commercialisatioon ait été décalée de plusieurs mois, depuis la présentation officielle, l’automne dernier.
Mais pour peu que les boulons aient depuis été bien serrés, cette naissance un peu compliquée pourrait être vite oubliée. Les Citroénistes, en tout cas, ne demandent qu’à tomber sous le charme. La majorité de mes confrères européens saluent le talent de la belle, même si eux aussi l’auraient préférée plus abordable. Et les autres ? Certains ont sorti les griffes, tant face au design qu’à propos du prix. J’aimerais bien avoir votre avis sur cette grande fille BCBG si prompte à déchaîner les passions…

Vous découvrirez le récit complet de ce banc d’essai dans le prochain numéro de L’Entreprise, en kiosque le 3 mai.

AILLEURS SUR LE WEB

Contenu proposé par Taboola

Commentez cet article

Votre commentaire sera publié directement et modéré a posteriori. En publiant vous acceptez la charte des commentaires

3 commentaires

Jislenn

Ces 3000 kilomètres ont peut-être fait du Bruit dans le Landerneau-Auto, mais il y a une Landernéenne qui n’a rien entendu.
Désolée mais je n’y connais pas plus en 607 et 407 Coupé 3.0 i qu’en V6 essence 215 chevaux ou autre Citroën C6…


Répondre

Avatar de Deriac

Deriac

Mr arnaud Le Gal,
De quel droit dites vous que le V6 HDI est insuffisant niveau puissance, je roule depuis 6 mois en C6, et je vous prie de croire qu il est suffisament puissant pour l emmener rapidement a 23OKM h sur l autoroute. Qui plus est Je vous rappelle que le code de la route interdit formellement de rouler audessus de 130 KM.
Réfléchisser a deux avant d’écrire ce genre d idiotie.


Répondre

Avatar de Ruyssen

Ruyssen

Je suis allé sur la centrale et j’ai saisi juste un prix; entre 49500€ et 51000€. résultats que du 3.0 litres et plus, et bienvenus dans le monde de Range ROVER, BMW serie 5 (535, série 7 de 2004…), même un porshe Cayenne et une C6 2,7 avec le moteur de la 407…vraiment n’importe quoi.


Répondre

A propos du blog

Philippe Flamand

Philippe Flamand Le blog auto de Philippe Flamand, rédacteur en chef du magazine L'Entreprise.

Voir leurs profils

L'ENTREPRISE SUR LE WEB

S'abonner au flux de ce blog

[De quoi s'agit-il?]

Catégories
Derniers commentaires
Archives

Retour vers le haut de page