Jaguar : la X-Type veut se rebooster au diesel

arnaud, publié le , mis à jour à


150 chevaux : c’est dans ces parages que se livre aujourd’hui la bataille, parmi les routières diesel 2 litres de milieu de gamme. La Jaguar X-Type franchit à son tour ce cap, et cela ne peut lui faire que du bien car la 2.0 d n’avait de Jaguar que le nom, contrairement aux versions essence.
Logique de groupe oblige, la jolie anglaise est allée chercher chez sa cousine Ford Mondeo son nouveau groupe propulseur. Le 2,2 litres de 155 chevaux confirme son tempérament généreux. Ca pousse ! Avec une linéarité impressionnante, et une rondeur surprenante pour un quatre cylindres. Ce genre de caractère s’accorde bien avec le châssis de la X, efficace routière pour gros rouleurs esthètes n’ayant rien contre un peu de luxe à l’anglaise, sur une base très allemande.
La petite jag’ s’en trouve ragaillardie, et il y a fort à parier que cette version 2.2 sera d’ici peu le best-seller d’une gamme qui a bien besoin de doper ses ventes. Car ce modèle d’entrée de gamme peine de plus en plus sur un marché ultra-concurrentiel. Problème d’image : difficile de profiter à plein de l’identité jaguar avec un produit qui ne tranche guère avec une voire lambda. Quand sonnera le moment de la retraite, on peut imaginer que Jaguar ne nous livrera pas une X bis. Il faut se décaler, semblent penser certains responsables de la marque anglaise. Affaire à suivre, mais pas avant quelques années…

AILLEURS SUR LE WEB

Contenu proposé par Taboola

Commentez cet article

Votre commentaire sera publié directement et modéré a posteriori. En publiant vous acceptez la charte des commentaires

1 commentaire

Avatar de Laurent

Laurent

C’est, en un sens navrant. Qu’une marque, aussi prestigieuse, en soit rendue à « céder » aux sirenes du dieu marketing… Pourquoi Ford n’a-t-il pas investit autant sur cette version diesel que sur l’alimentation des V6 voir V8 au GPL. Plaisir (comportement / bruit / abs de vibration / odeur…) conservés, avec en prime économie et respect de l’environnement…

J’ai pour ma part également essayé sur 2 jours cette version, ainsi que le même WE une BMW 530d ayant parcouru avec chaque véhicule environ 350 km. C’est du haut de gamme (un peu moyen pour la X type) et du confortable… Mais, qu’on le veuille ou non cela reste du diesel. Moi qui roule ess/gpl depuis longtemps, je ne peux m’empécher de remarquer les vibrations à l’arrêt (au niveau du plancher, et dans les sièges). En vitesse stabilisée pas grand chose à dire, c’est propre, cependant le niveau de fréquence des blocs diesel n’est pas des plus agréable (je parle bien de fréquence et pas de volume). Par ailleurs les bruits de roulements sont présent sur la X Type. Pour le reste, voir une zone rouge arrivée aussi vite et un couple qui s’écroule à l’approche de celui ci et toujours curieux pour des berlines de ce niveau…. ! « ça ne pousse pas tout le long… » comme disait un journaliste essayeur…

Pour le reste, rouler en « Jag » procure tjrs un petit plus, un frisson (orgeuil mal placé ? !), et à ce prix… : Audi, BMW, Mercedes, Peugeot (607),et maintenant Jag.


Répondre

A propos du blog

Philippe Flamand

Philippe Flamand Le blog auto de Philippe Flamand, rédacteur en chef du magazine L'Entreprise.

Voir leurs profils

L'ENTREPRISE SUR LE WEB

S'abonner au flux de ce blog

[De quoi s'agit-il?]

Catégories
Derniers commentaires
Archives

Retour vers le haut de page