Mercedes : des V6 comme s’il en pleuvait

arnaud, publié le , mis à jour à

Mercedes-Benz France a convié la presse, voici quelques semaines, à découvrir sa nouvelle gamme de moteurs V6.

Belle opération de communication et de logistique, qui peut inspirer d’autres entreprises (voir en catégorie Auto business). Et belle famille mécanique ! Ces nouvelles motorisations sont généreuses en puissance, et pour certaines dotées d’un tempérament joueur auquel la marque à l’étoile ne nous avait pas habitués. La palme au V6 320 CDI de 224 chevaux, accouplé à une boîte automatique séquentielle à 7 rapports. Il transforme la Classe C en avion de chasse. Elle domine ainsi en performances la catégorie des berlines moyennes, un peu comme le fait la BMW 535 d chez les plus grandes. Le 320 CDI booste également le 4X4 ML nouvelle génération, mille fois plus agréable à conduire que son prédécesseur. Autre star en devenir : le 3,5 essence de 272 chevaux. Un CLK 350 se révèle une redoutable grande routière. Il est moins convaincant sous le capot de la CLS. Mais ce n’est pas la faute du moteur (lire ci-après…). Plus raisonnable : le 2,8 essence s’acquitte fort bien de sa tâche dans un break E 280, par exemple. Et il rend le roadster SLK délicieusement turbulent.

AILLEURS SUR LE WEB

Contenu proposé par Taboola

Commentez cet article

Votre commentaire sera publié directement et modéré a posteriori. En publiant vous acceptez la charte des commentaires

Aucun commentaire

A propos du blog

Philippe Flamand

Philippe Flamand Le blog auto de Philippe Flamand, rédacteur en chef du magazine L'Entreprise.

Voir leurs profils

L'ENTREPRISE SUR LE WEB

S'abonner au flux de ce blog

[De quoi s'agit-il?]

Catégories
Derniers commentaires
Archives

Retour vers le haut de page